Partagez | 
 

 Quelques renseignements au marché médiéval [Dunstan Foghlaidh]

Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Quelques renseignements au marché médiéval [Dunstan Foghlaidh]  Jeu 12 Juil - 21:38
Une bienveillance
inattendue

 
[Suite directe du RP Blair/Thoragrim: "Une cliente venue de loin"]

       Après avoir quitté le nain et sa forge dans les montagnes, Blair avait passé plusieurs jours en solitaire dans la nature sauvage. Les journées étaient propices à la marche et à l'exploration, tandis que les nuits passaient comme des poèmes dans les branches des arbres. Ces nuits durant lesquelles la mercenaire observait les étoiles en pensant au peuple elfique qui se cachait quelque part...
Blair ne craignait pas l'isolement. Au contraire, c'était un environnement qu'elle recherchait, loin des humains. La nature était sa maison et l’accueillait... La nature ne la discriminait pas ni ne la jugeait...

Blair cogitait beaucoup sur ce qui s'était passé avec le nain, ce Thoragrim Xorax.
Elle aurait pu attendre cette réaction incohérente de la part d'un humain, car leur xénophobie était attendue, presque inhérente. Mais de la part d'un nain... ! N'était-il pas lui-même victime de racisme ? Alors pourquoi... ? Pourquoi l'avait-il traitée ainsi ?
Quel avait été le prétexte, cette fois-ci ? Son allure guerrière ? Sa couleur de peau ? Ses yeux clairs ? Son masque ? Ses attributs biologiques féminins ? Ou encore, sa race bâtarde ?
Tout ceci était absurde. Tout ceci était injuste. Comment pouvait-on moralement rejeter quelqu'un.e qui ne fait pas de mal ? Comment pouvait-on éthiquement juger quelqu'un.e sur sa différence ?
Le nain avait exigé qu'elle retire son masque... et face à son refus, lui avait reproché de ne pas être « aimable ». Comme on dit : les cordonniers sont les plus mal chaussés !
Et puis, aurait-il été aussi sec et intransigeant face à un chevalier en armure, ou à un homme guerrier ? L'aurait-il obligé à retirer son heaume ? Pour finalement lui reprocher de n'être pas assez aimable et trop froid ? Certainement pas ! Il est plus que probable que le nain l'eusse laissé tranquille et fusse resté poli et courtois avec lui.

Peuh ! Blair avait le goût de l'amertume dans la bouche. Elle voudrait cracher son dégoût. Le sexisme était tellement abject à ses yeux... Est-ce que tous les nains mâles étaient également misogynes ? Étaient-ils eux aussi élevés dans une différence genrée discriminatoire perpétuée à l'infini partout ? Comment se défendaient les naines face à de tels comportements ?
Blair s'interrogeait et voulait en rencontrer de façon pressante. Elle voulait connaître les naines et découvrir leur personnalités et leur culture... Elle souhaitait des alliées faëriques... Où étaient-elles ?

Quand ses vivres venaient à diminuer durant son périple, Blair alla se ravitailler dans une ferme isolée. A cause de son allure guerrière et de son masque, la fermière et le fermier furent d'abord un peu méfiant.e. Mais Iels furent rapidement rassurés en voyant que Blair avait un peu d'argent à échanger. Aussi, puisque les combattant.es solitaires et autres mercenaires et vagabond.es étaient de plus en plus courant.es en ces temps de guerre, la fermière et le fermier consentirent à lui vendre quelques fruits et légumes frais et séchés, ainsi qu'un kilo d'avoine et de seigle.

Progressivement, la mercenaire revint à  pied à Eaglesham. Non seulement il lui fallait trouver un.e forgeron.ne, mais en plus, il était temps qu'elle se présente à la Guilde des Mercenaires.
Mais par où aller ? Les rues étroites étaient de véritables labyrinthes !
Il lui aurait été facile d'escalader les façades des maisons en colombages pour monter sur les toits et avoir une meilleure vue de la ville, mais en pleine journée, c'était tout sauf discret.
Alors, en suivant tranquillement un groupe de personnes qui discutaient bruyamment, la mercenaire déboucha sur un marché animé.  

Son regard curieux se promena sur un peu tous les stands. Les marchandises variées étaient intéressantes, en général. Outre les breloques en vente, il y avait des étoffes, des outils et de la nourriture. L'artisanat local dans toute sa splendeur ! En bonus, on pouvait assister à des spectacles de rue: marionnettistes, jongleur.euses et théâtre itinérant.
Certes, tout ceci était intéressant. Mais Blair n'était pas là pour cela.
Toujours dans une vigilance constante, la mercenaire surveillait toute personne qui s'approchait de près ou de loin d'elle, la main gantée sur son pommeau d'épée. Son regard était assez vif pour repérer tout pickpocket éventuel. On ne lui faisait pas ce genre de coup...
Finalement, elle s'approcha d'une autre échoppe de breloques en tout genre et interrogea l'humain chapeauté et moustachu qui était derrière le présentoir.


_ Salutation, pourriez-vous m'indiquer le ou la forgeron.ne la plus proche ?

Blair parlait d'une voix neutre avec un accent exotique encore audible.


 
propulsed by VANKA


Musique: The Horse Whisperer OST, "Creek House"
Revenir en haut Aller en bas
 
Quelques renseignements au marché médiéval [Dunstan Foghlaidh]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Décrets de Laval
» Allons au marché ♪ [PV: S'hira et Anna]
» Renseignements sur les unitées apocalypse
» Quelques souvenirs de fête ...
» TOR mets sur le marché :

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Corvus Corax RPG :: LA TAVERNE DES JOUEURS :: Les Oubliettes-
Sauter vers: