Partagez | 
 

 Evénement n°1 : Le Massacre de Litha

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Corvus Corax
Maître du Jeu
Gif :
Posts : 169
Points : 96

MessageSujet: Evénement n°1 : Le Massacre de Litha  Sam 9 Juin - 14:07


Evénement n°1



Le Massacre de Litha

Timeline : Les événements se déroulant dans ce rp ne seront à prendre en compte qu’une fois ce dernier terminé. Plus de détails vous seront fournis par le maître du jeu à ce moment-là afin que vous puissiez y faire référence si besoin est.


    - Aucun minimum de lignes imposé.- Afin de dynamiser l’événement, 2 jours vous sont laissés pour poster votre réponse. Passé ce délai, la personne située après vous dans l’ordre du jeu pourra répondre et il vous faudra attendre le prochain tour pour vous réinsérer dans le rp.- Les joueurs ont la possibilité de faire interagir leurs personnages avec les individus de leur choix, tant que cela ne va pas à l’encontre des faits énoncés par le Maître du Jeu. Il leur est également possible de contrôler certaines de leurs actions, toujours avec la même restriction.- Seuls les personnages joueurs l’ayant spécifié lors de l’inscription à l’événement peuvent mourir. Tous sont cependant susceptibles d’être blessés, mais les blessures graves sont soumises à l’accord du personnage concerné. Certains personnages non joueurs peuvent être blessés voire tués.- Les joueurs incarnant des personnages temporaires sont priés de poster leur fiche sous spoiler au début de chaque réponse.




Ordre des réponses :


    - Fearghas McCóigreach- Puck- Brad Murdoch (Devin Lyesmith)- Darian Dow (Doril Siona)- Xi Zhao Hua (Craig McEwan)- Gael d’Eaglasham (Aileas)


Il est susceptible d’être modifié pour des raisons de scénario, auquel cas il vous sera demandé d’en informer le maître du jeu au préalable.

De plus, il se peut que certaines de vos réponses attendent une intervention du maître du jeu avant d’être terminées, auquel cas il vous sera demandé de le prévenir une fois la première partie de votre message postée. Dès que la seconde sera rédigée, l’ordre initial pourra reprendre.

code (c) black pumpkin

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Corvus Corax
Maître du Jeu
Gif :
Posts : 169
Points : 96

MessageSujet: Re: Evénement n°1 : Le Massacre de Litha  Sam 9 Juin - 14:07


Evénement n°1



Récapitulatif des Divinités

Quatre divinités majeures sont toujours vénérées des païens et membres de la Faërie Ecossaise :


- Koldun, l'Enchanteur, capable de donner toute propriété à n'importe quel objet. Il st le plus beau de tous, mais également le plus sensible et souvent sujet à la colère et la jalousie. Également surnommé le Dieu Artiste, il veille sur ces derniers. Il est le dieu patron des elfes.

- Troll'Chaalk, l'Illusionniste, maître de l'esprit capable d'en modifier les sens à sa guise ; c'est d'ailleurs pourquoi personne à part le Sans Pouvoir ne sait s'il est homme ou femme. Ainsi, bien que joueur, il est pourtant le plus sage entre tous et donc le bras droit de leur Père. Il est l’un des dieux patrons des ashrays.

- Galdrark, l'Elémentaliste, maîtresse de tous les éléments sur cette Terre. Elle est la plus puissante des Dieux Sorciers, mais également la plus colérique et n’hésite pas à défier en duel quiconque ose se moquer ou se croit plus malin qu'elle ; ce qui lui vaut son surnom de Déesse Guerrière. Elle est la déesse patronne des nains.

- Velhður, la Polymorphe, qui a la faculté de prendre n'importe quelle apparence qu'elle soit réelle ou féerique. Mais de son caractère sauvage lui fut donné le surnom de la Déesse Solitaire, car elle préfère la compagnie de ceux dont elle revêt l’apparence à celle de ses semblables. Elle est l’une des déesses patronnes des ashrays.


Asarlaí, plus communément appelé le « Sans Pouvoir » car prononcer son nom en-dehors de cas précis est considéré comme un affront, est le Père de tous. Celui de qui tout a commencé, et à qui tout reviendra lorsque l’équilibre des choses atteindra son seuil.

code (c) black pumpkin

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Corvus Corax
Maître du Jeu
Gif :
Posts : 169
Points : 96

MessageSujet: Re: Evénement n°1 : Le Massacre de Litha  Sam 9 Juin - 14:08
Que s'embrase Litha
L'homme est la flamme, et la femme est l'étoupe ; le diable vient qui souffle en croupe.

Solstice d’été fêté au 21 juin, jour le plus long de l’année, Litha est une célébration païenne au cours de laquelle il est coutume de danser autour d’un feu pour célébrer la victoire de la lumière sur la nuit.

Période propice aux magies ayant trait à l’amour, la protection et la fertilité, ce jour est ainsi favorable à la cueillette d’herbes magiques et curatives qui seront utilisées au cours de l’année.


Cette année, la fête Solaire est cependant quelque peu différente de celles l’ayant précédée… En effet, si les vieilles coutumes n’ont pas été oubliées –car chaque personne espérant croiser un membre de la Faërie porte du thym sur soi afin de favoriser le contact-, c’est désormais au milieu des hommes et des femmes que le Petit-Peuple danse sous la bienveillante protection du Lune.

Plus que jamais vin et hydromel coulent à flot, la musique bat un rythme festif, entremêlée de chants aux langues et aux sonorités aussi bien mélodieuses que gutturales, car pour cette nuit païens et Faëriques ne songent plus à la menace que fait peser sur eux la Chasse du Duc.


Asarlaí veille sur ses enfants, les festivités ne sauraient être troublées par autre chose que les rires et les ariettes.

propulsed by VANKA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t115-lifa http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t135-carnival-of-rust http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t136-my-tongue-shall-become-iron
Le Chant du Paon
Gif : Too fab for ya
Race : Humain
Magie : Illusionniste
Age : 26 ans
Statut : Ménestrel, se complaît particulièrement dans le conte oral. Le crouth et la lyre sont ses instruments de prédilection, un peu moins la vielle à roue.
Avis sur la Chasse : Elle ne l’enchante pas vraiment. Il est intrigué, presque fasciné par l’existence de toutes les créatures Faëriques qu’il souhaite intégrer à de nouvelles ballades aussi les massacres à leur égard écœurent son âme de poète.

De plus, il lui est déjà arrivé lors de prestations de rues (par exemple) de faire la rencontre de certains membres des rebelles, dont les idéologies le rendent d’autant plus curieux maintenant que la Chasse a commencé. De là à dire qu’il serait prêt à les rejoindre…

Style de combat : La musique adoucit les mœurs, non ? Ou les meurtres...
Pseudo : Sieben
Posts : 36
Points : 30
DC : Eoh Tùrambar / Daerrion'lyr Tsadeer
Avatar : Illustrations originales de Loki
Crédits : shotsdearte (avatar) & Sceith-A (icône)

MessageSujet: Re: Evénement n°1 : Le Massacre de Litha  Sam 9 Juin - 14:08
Que s'embrase Litha
L'homme est la flamme, et la femme est l'étoupe ; le diable vient qui souffle en croupe.

Fearghas était aux anges.

La nuit de Litha était très certainement l’une de ses célébrations préférées, au cours de laquelle il faisait depuis des années parti des joyeux lurons animant de musique la plaine endiablée, lorsqu’il ne rejoignait pas lui-même la ronde autour du feu de joie. C’était un soir où, plus que de coutume, il se plaisait à narrer les histoires des Déesses et Dieux, les légendes du Petit-Peuple, un morceau de thym savamment accroché pour la journée à son sporran.

Cette année-là, pourtant, il chantait peu mais n’en était que plus heureux. Habillé du complet habit traditionnel Ecossais, si ce n’était pour le chapeau sur lequel il faisait toujours l’impasse, il se tenait légèrement à l’écart de la ronde des danseurs, son crouth en main suivant les mélodies que tous les musiciens s’échangeaient entre eux, un jeu de question réponse sonore qui animait la nuit et apaisait les troubles.
A ses côtés, une superbe femme aux longs cheveux argentés tressés derrière deux petites oreilles pointues accompagnait de sa voix cristalline leurs airs, entonnant des chants d’une langue qu’il lui était impossible de comprendre mais dont la beauté ravissait ses sens.

Un énorme sourire aux lèvres, son regard se baladait ainsi entre ses compagnons de musique et la foule de païens encerclant le feu au centre de la plaine, plus nombreuse que jamais grâce à la venue des gens de la Faërie.

L’ambiance n’en était que d’autant plus à l’allégresse qu’elle signait une sorte de trêve dans les temps troubles qui parcouraient les Highlands ces derniers mois, pour un soir Edoras et l’Inquisition n’étaient plus une menace imminente et sans tenir compte du sang qui coulait dans leurs veines hommes, elfes et autres faëriques étaient frères et sœurs le temps de fêter la victoire de la lumière.

propulsed by VANKA






   



   Un soir, j'ai assis la Beauté sur mes genoux.


Et je l'ai trouvée amère. − Et je l'ai injuriée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t115-lifa http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t135-carnival-of-rust http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t136-my-tongue-shall-become-iron
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Evénement n°1 : Le Massacre de Litha  Sam 9 Juin - 18:08
Que s'embrase Litha
L'homme est la flamme, et la femme est l'étoupe ; le diable vient qui souffle en croupe.

 
Joie et liesse ! La fête battait son plein. Les danses, les rires et la musique raisonnaient dans la nature comme un rythme de vie entraînant. Un grand feu au centre brillait de mille éclats, magnifiquement transformé en kaléidoscope de lumière par les danseurs et danseuses de toutes races qui faisaient une ronde rythmée.

Une ferveur commune liait les êtres présents comme une fièvre extatique et heureuse. Dans ce rassemblement, on ne se sentait jamais seul, mais bel et bien relié à une même énergie.
Dans ce contexte de guerre, il était encore plus fabuleux de voir de nombreuses races rassemblées et paisibles ici, dans une ambiance de tolérance et d'amour vrai.
On chantait ensemble, on s'embrassait, on buvait, on faisait des offrandes et on rendait hommage à la Nature, aux dieux et déesses. On dansait avec des couronnes de fleurs, parfois dévêtu, parfois en transe, parfois ivre. C'était également la fête favorable aux unions amoureuses et aux mariage. Les sentiments positifs semblaient ne plus avoir de frontières.
Pour l'occasion, beaucoup de chants païens anciens étaient ressuscités et transmis, comme celui ci :
« La Terre est mon corps ; l'Eau est mon sang ; l'Air est mon souffle ; le Feu est mon esprit. »
Pour les accompagner, beaucoup d'instruments d'exceptions avaient été apportés pour la célébration, comme : des tambours, des luths, des chalémies, des crouths et quelques cornemuses. De nombreux musiciens, bardes et troubadours de toute race et de tout genre étaient au rendez-vous, s'accordaient ensemble, et improvisaient des musiques dansantes dans une félicité palpable. La créativité omniprésente et enthousiaste était l'hommage parfait pour fêter Litha.

La plupart des animaux de la forêt gardaient leur distances, mais les arbres veillaient et communiquaient par leurs racines, ce réseau souterrain complexe.
Pourtant, une troupe d'animaux étrange s’avança sans crainte du bruit et de la lumière chaude qui filtrait à travers les arbres. A leur tête, un très grand cerf au yeux lunaires, recouvert de mousse et de fleurs mouvantes dirigeait le cortège. Ses bois impressionnants et compliqués portaient nombre d'oiseaux et de chauves-souris. Ces dernières s'envolèrent une à une, à mesure qu'il s'approchait de la lumière.
La troupe animalière était constituée de plusieurs autres cerfs et biches, de taille normale mais paraissant bien petits à côté de la créature géante. Il y avait également des chevreuils, des sangliers, des blaireaux, des écureuils, des lapins, des renards, et même quelques loups.
Le cortège était grand et multiracial, mais chaque individu était paisible et sans crainte, comme si la prédation n'avait pas de raison d'être en présence de la créature.

D'un pas solennel, le grand cerf traversa la lisière du bois et pénétra dans la vaste clairière accueillant la foule et la fête. Il était à présent à portée de regard. La plupart des animaux ne le suivirent que quelques pas, avant de faire doucement demi-tour. Quelques-uns, cependant restèrent près de lui.

Surprise : les très nombreux oiseaux sur ses bois firent soudain une envolée impressionnante, et firent le tour de la clairière gracieusement dans un mouvement fabuleux, avant de se disperser dans la forêt. Ce spectacle extraordinaire pouvait être aisément interprété comme une bénédiction divine. Cela fut accueillit par des applaudissements et des cris d'allégresse.

L'apparition de la créature extraordinaire fut comme un signal : c'est à ce moment que sortirent du bois des faunes et des pixies en sautillant et riant. Beaucoup n'étaient pas timides et se mêlèrent à la fête et aux autres races pour chanter, danser et fraterniser. Celles et ceux qui portaient du thym recevaient les premiers saluts spontanés.
Comme les animaux, plusieurs membres de la faërie restèrent plutôt près du grand cerf, comme pour se rassurer par son aura protectrice, ou simplement pour rester en sa compagnie onirique.
A chaque pas, celui-ci faisait pousser moult plantes, fleurs et herbes médicinales qui semblaient ensevelir ses grand sabots.

C'est alors que des humains et des elfes s'approchèrent de lui. Le cerf les laissa faire jusqu'à un certain point. Puis, il se métamorphosa. (Cela provoqua quelques exclamations de surprise)
Ses pattes avant se soulevèrent, et tout son corps se modifia jusqu'à devenir le grand faune Puck. Ainsi, il était plus accessible et pouvait parler plus aisément les langues verbales.
Il sourit largement aux personnes devant lui et s’inclina pour les saluer et les accueillir avec une profonde révérence. Par ce geste, encore plus de fleurs et de plantes poussèrent autour de lui ; ce qui lui provoqua un rire enjoué et chaleureux.
C'était un moment exceptionnel particulièrement unique, car ni lui ni la plupart des créatures faëriques n'allaient spontanément vers les humains. Le caractère sacré de cette fête amplifiait la beauté de ces rencontres.

Tout le monde était là. La célébration pouvait commencer.


 
propulsed by VANKA


Musique d'ambiance proposée: Dead Can Dance - Saltarello
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t60-be-who-i-want-you-to-be-terminee http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t61-love-me-or-love-me http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t62-lets-play-i-m-gonna-win
Brad Murdoch
Gif :
Race : Humain
Age : 48 ans
Statut : Comte
Avis sur la Chasse : Un excellent moyen pour lui de détruire. Quoi, il fallait préciser son camp ?

Style de combat : L'utilisation des mots. Parfois ça peut être plus efficace qu'un poignard acéré. Mais il a aussi un poignard acéré dans sa manche et quelques fioles de poison, on ne sait jamais.
Pseudo : Megumi
Posts : 528
Points : 159
DC : Dunstan - Alak - Lobhach
Avatar : Aidan Gillen
Crédits : Solosand

MessageSujet: Re: Evénement n°1 : Le Massacre de Litha  Sam 9 Juin - 18:55
Spoiler:
 

Que s'embrase Litha
L'homme est la flamme, et la femme est l'étoupe ; le diable vient qui souffle en croupe.

Cela faisait plusieurs semaines qu’il se préparait.

Son ordre et lui n’avait jamais eu une piste aussi belle que celle-là pour débusquer et éradiquer les abominations. Litha. Une fête païenne, hérétique, une folie. Mais l’on disait que la célébration accueillait en son sein toutes les créatures du diable. Devin était confiant.

Ses ordres étaient simples, se mêler aux festivités avec d’autres pour prendre les monstruosités en tenaille lorsqu’on donnerait le signal. Lorsqu’il se présenta, la « fête » avait commencé. L’homme grimaça. C’était écœurant. Tous ces gens qui semblaient s’amuser, passer du bon temps…Cela cachait forcément quelque chose. Il y avait bien des hommes et des femmes, mais tous sympathisants aux abominations, ils étaient donc coupable de trahison et méritaient le bûcher comme tous les infidèles de leur espèce. Mais Devin n’en montra rien, se mêlant aux autres avec aisance, jouant de charme et charisme. D’un coup d’œil discret il avisait ses collègues qui se glissaient dans la célébration comme un onguent recouvrirait une plaie. Ils allaient soigner le mal qui pesait sur les Highlands et le duché d’Eaglesham. Ce coup marquerait une avancée importante dans leur reconquête et, d’une certaine façon, Devin avait hâte de concrétiser cela.

Néanmoins il n’en oubliait pas l’essentiel, le combat. Il ne fallait jamais sous-estimer son adversaire, surtout pas ceux aidés du Malin, Dieu seul savait de quelles fourberies ils étaient capables. Prudent, l’inquisiteur avait les yeux partout, guettant quels adversaires pourraient poser problème, où étaient les issues possible et, surtout, bien que ça avait un but nettement plus jouissif, si le brasier de Litha serait assez grand pour accueillir toute la vermine.  

Une fois toutes ces vérifications effectuées, il adressa un hochement de tête discret à un autre inquisiteur, le plus proche, qui fit de même pour son voisin et ainsi de suite. Tout le monde était ainsi en place, les festivités pourraient commencer dignement. Il ne restait plus qu’à attendre l’ordre d’intervenir. Ils ne le savaient pas encore, mais tous étaient faits comme des rats. Ce soir, il n’y aurait aucun survivant.

propulsed by VANKA



Don't mind me, let me fool you so soon you'll be mine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t60-be-who-i-want-you-to-be-terminee http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t61-love-me-or-love-me http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t62-lets-play-i-m-gonna-win
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Darian Dow
Gif :
Race : Humain
Age : 35
Statut : Membre de la garde
Avis sur la Chasse : Il est totalement pour. Il serait prêt à tout pour satisfaire le duc, et tuer les êtres magiques -et les êtres contre nature- était maintenant son devoir.

Style de combat : Il manie l'épée, mais se bat très facilement au corps à corps de par sa forte force physique.
Pseudo : Fali
Posts : 43
Points : 10
DC : Falicia/Erifra
Avatar : Dorian Pavus
Crédits : Jeu Dragon Age

MessageSujet: Re: Evénement n°1 : Le Massacre de Litha  Lun 11 Juin - 12:34
Spoiler:
 

Que s'embrase Litha
L'homme est la flamme, et la femme est l'étoupe ; le diable vient qui souffle en croupe.

Enfin le jour J était arrivé ! La fête de Litha, un jour où tous se mélangeaient, se retrouvaient et n'étaient que joie, amour et liberté !

Doril s'était mélée à la foule, un bandeau marron sur les yeux, une robe légère de la même couleur, d'où dansaient les flammes en reflet sur le tissu. Elle ne portait pas de chaussures et ne s'en souciait guère, sentant ce qui pouvait se trouver sur le sol avant même de poser le pied par terre, grâce à son don de terre.

Elle ressentait la joie de toutes et tous autour d'elle, se laissait baigner par la musique et les différents sons qui s'envolaient vers le ciel, et se mit à danser autour du grand feu, se mélant à la foule et riant aux éclats. Elle entendait et s'imprégnait des rires des sourires, des élans d'amour et de tendresse qui parcouraient l'endroit.

Cette sensation de bien être fut décuplée lorsqu'elle sentit une forte aura semblable à la mère nature elle-même arrivée sur les lieux, et elle pu confirmer que c'était un être d'une grande beauté quand elle sentit ses pas sur le sol, et les gens s'acclamés autour de lui.

Oui, cette journée était parfaite, et elle voulait bien en profiter pour oublier les tracas de la vie quotidienne. Alors sourire aux lèvres, elle dansa de plus belle, sautillant et tournant au rythme des musiques qui venaient l'entourer. Pas besoin de voir lorsqu'on ressent tout ça.

propulsed by VANKA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Corvus Corax
Maître du Jeu
Gif :
Posts : 169
Points : 96

MessageSujet: Re: Evénement n°1 : Le Massacre de Litha  Mer 13 Juin - 16:32

Sans nouvelles de Cassius de Deepond, c'est à Xi Zhao Hua (Craig McEwan) de répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Xi Zhao Hua
Gif :
Race : Humain
Magie : illusionnist
Age : 49
Statut : Mage voyageur et Artiste de rue
Avis sur la Chasse : Xi ne comprend pas le concept de la Chasse, à vrai dire il ne fait pas la différence entre les Aiken, les Cuachags, les Bodachan, les Ashray, etc...
Pour lui, s'il voit une "personne" en danger, peu importe sa race, Il sera le premier à foncer pour aller sauver cette "personne".


Style de combat : Xi utilise un style de combat qu'il appelle le Tai-Chi-Chuan utilisant tous ses parties de son corps et son bâton de Mage pour frapper ses adversaires même si personne ne sait ce que ça veut dire, Il a déjà prouvé que son style est très efficace surtout contre des ennemis armés. Xi combine son style de combat avec sa magie d'illusion pour désorienter ses adversaires. Il ne met jamais de coup mortel Car selon Lui toutes les vies sur terre sont précieuses.

Pseudo : Xi Zhao Hua (羲趙华)
Posts : 62
Points : 13
Avatar : Jackie Chan
Crédits : LE ROYAUME INTERDIT

MessageSujet: Re: Evénement n°1 : Le Massacre de Litha  Jeu 14 Juin - 19:46
Spoiler:
 

Que s'embrase Litha
L'homme est la flamme, et la femme est l'étoupe ; le diable vient qui souffle en croupe.

C'est le fameux jour J, le jour où les inquisiteurs décident de passer à l'acte, et parmi ses inquisiteurs, Il y a un type, Il s'appelle Craig McEwan, un type que beaucoup considèrent comme un grand malade, mais en vrai c'est un membre indispensable à l'équipe... personne ne sait comment.

Craig était assis dans la forêt, il attend juste qu'on lance l’assaut, et en attendant Il aiguise son marteau, ses camarades le regardent en se demandant pour quoi il tu utilises un aiguisoir à épée sur un marteau. Un jeune Inquisiteur s’approche de lui en lui demandant, «Monsieur ? pour quoi vous aiguisez votre marteau.» Craig lui répond : «les framirés doivent être plantés loin de la maison.»

Le jeune le regarde, comme s'il attendait une chute, mais Craig continue à aiguiser son marteau sans rien dire de plus, le jeune inquisiteur regarde Craig pendant un moment puis il demande : «pardon... mais qu'est que ça a voir avec ce que vous êtes en train de faire?»

Le vieu Inquisiteur le regarde et répond : «Les arbres ne sont jamais tristes ! parfois quand on les regarde, on se rend compte à quel point ils sont beaux !»

Le jeune le regarde avec des gros yeux, il ne comprend plus rien, Il allait répondre mais il s'est fait intercepter par un autre inquisiteur qui lui dit : «Laisse tombée ! Le vieux Craig il est fou ! ça ne sert à rien de lui parler,» Craig regarde l'autre inquisiteur et il lui dit : «Faut faire attention au lapin ! c'est des créatures très féroces !»

Le jeune inquisiteur comprend qu'il, parler avec fou et lui dit : «mais vous êtes marteau enfaîté...» il n'avait pas le temps de finir sa phrase Craig crie avec joie en levant son arme dans les airs «MARTEAU ! Mon arme préférée ! aussi bête que moi !»

La scène devient gênant pour tous les mondes mais pas Craig, il baisse son marteau, et continue de l’affûter comme si c'était une lame. Il attend qu'une seule chose : le signal d’assaut

propulsed by VANKA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Humain
Age : 32 ans
Statut : noble
Avis sur la Chasse : ne l'apprécie pas mais ne peut le dire trop fort

Pseudo : pooh
Posts : 27
Points : 20
Avatar : Bradley James
Crédits : Caf-Pow

MessageSujet: Re: Evénement n°1 : Le Massacre de Litha  Jeu 14 Juin - 22:39
Spoiler:
 

Que s'embrase Litha
L'homme est la flamme, et la femme est l'étoupe ; le diable vient qui souffle en croupe.


Aileas se tenait debout aux côtés de son père, une main dans la sienne, les yeux ouverts à tout ce qui se passait autour d'elle. C'était fantastique ! Les gens riaient, il y avait de la musique, des chants, des tables chargées de nourriture et des jeux pour tous, petits et grands. La fillette attendait patiemment aux côtés de son père. Père discutait avec Math, le voisin qui avait des brebis. Ils étaient en grande discussion pour savoir quel jour s'associer pour réparer le mur de la clôture qui se trouvait derrière la chèvrerie. Elle était presque sûre que Père l'avait un peu oubliée. Elle n'aimait pas du tout réparer les clôtures, c'était fatigant de porter toutes ces pierres ! Elle décida d'aller chercher à manger et à boire près de la grande table de banquet. Il y avait là les fromages de ses parents et elle s'en saisit, en même temps que d'un petit couteau et en débita plusieurs tranches et en mangea une avant de commencer à faire le tour des participants, leur proposant un morceau. Elle était fière de ce que faisaient ses parents et voulait partager. Ils faisaient le meilleur fromage à des lieues à la ronde. Elle arriva près d'un monsieur aux cheveux foncés et qui n'avait pas l'air de beaucoup s'amuser, lui. Elle lui tendit un morceau de fromage, « Tiens monsieur, c'est du bon fromage de mes chèvres. Il est très bon tu sais ! Goûte ! C'est moi qui ai trait les chèvres pour le faire et je le fais très bien, c'est Mère qui me l'a dit ! » avant de continuer sa route en sautillant parce que la musique était jolie et donnait envie de danser.

Elle ouvrait les yeux et observait tout ce qui se trouvait autour d'elle, les flammes donnant un éclat particulier aux êtres et aux choses présents... Même sa robe de lin verte délavée paraissait avoir été tissée de fils d'or. Aileas en était ravie... jusqu'à ce qu'elle remarque qu'il lui manquait une chose pour avoir un beau vêtement de fête : elle n'avait pas de fleurs dans les cheveux, juste un brin de thym cousu à sa poitrine pour ne pas le perdre, pour lui porter chance et bonheur. Aussi, elle alla trouver la personne la plus proche, et lui tendit le fromage. Une dame avec un bandeau sur les yeux (elle jouait à Colin Maillard? Mais ils étaient où les autres qui jouaient avec elle ?) dansait au son de la musique. Elle l'aurait bien accompagnée, mais elle devait d'abord se trouver des fleurs. Elle se mit à vagabonder entre les adultes, le nez sur le sol afin de cueillir des pâquerettes et autres boutons d'or. De toute façon, Père en avait encore pour un bon moment à causer. Il adorait discuter avec Math. Et avec les cornes de chèvre remplies d'hydromel qu'ils avaient en main, cela allait encore dégénérer en paris, et Père allait encore perdre. Il ne gagnait que quand il ne buvait pas. Mère était allée écouter des musiciens et danser avec d'autres grandes filles du village. Mais Aileas ne pouvait les rejoindre sans fleurs, ça n'aurait pas été correct. Trouver des fleurs n'était pas simple, alors que tout bougeait sans cesse, les gens dansaient, et piétinaient parfois les fleurs tant convoitées. Elle finit par s'éloigner un peu de la zone la plus piétinée, pour aller là où les herbes étaient plus hautes et plus vertes. Elle commença à les tresser en couronne, mais ce n'était pas encore assez. Il lui en manquait encore un peu pour faire vraiment joli. Elle commença à s'approcher de la lisière des bois, mais pas trop près parce que plus loin il y avait des loups et c'était dangereux les loups. Il y avait des fleurs violettes qui seraient très jolies. Elle allait cueillir une fleur de mauve quand un cerf bizarre sortit des bois à quelques pas d'elle. Elle arrêta de bouger et regarda l'animal, accompagné et suivi par plein d'autres, de toutes les sortes. Ses yeux s'agrandirent quand elle vit le cortège et les créatures qui l'accompagnaient. Elle n'osait pas bouger pour ne pas leur faire peur. C'était magnifique. Sauf que... trois loups gris suivaient aussi. Aileas se figea, n'osant presque plus respirer, espérant passer inaperçue, et trop apeurée pour émettre un son. Si seulement Wouf était à ses côtés ! Mais il était resté à la maison pour garder le troupeau... C'était dommage, parce que les loups étaient là et non près des chèvres ! Heureusement, les loups repartirent assez vite en forêt et la fillette fit quelques pas de côté, afin de s'éloigner des arbres, et se rapprocha du cerf, sans trop s'en rendre compte, concentrée sur les carnivores tant redoutés. On n'était jamais trop prudent... le feu les tiendrait éloignés. Du moins, elle l'espérait très fort. Elle sursauta quand les oiseaux s'envolèrent, et se mit à rire quand le cerf se changea en une créature avec des cornes, sa peur oubliée ou presque. Sans plus s'occuper des elfes et autres créatures des bois, elle courut vers le faune, couronne en main. En plus l'herbe et les fleurs près de lui étaient superbes. Elle aurait de quoi finir sa couronne ! Le regard joyeux et plein d'admiration elle s'approcha et après avoir tenté une petite révérence le regarda dans les yeux avant de lâcher «  Comme t'es beauuuu ! Comment tu fais ça ?! Tu n'as pas peur de te faire manger par les loups ? » lui demanda t-elle en pensant à la transformation en cerf magique et au fait qu'il n'avait pas peur des loups ! Elle se frotta un peu le crâne, emmêlant au passage ses boucles rousses déjà bien assez sauvages ainsi. « T'as des cornes comme Fergus. » Fergus était le bouc reproducteur de la ferme, une bête aux cornes splendides- et dont il fallait parfois se méfier parce qu'il était très farceur. « Ca fait pas mal, quand ça pousse ? » Elle baissa les yeux et nota une magnifique fleur jaune aux pieds du faune, et gloussa de joie avant de se baisser pour la cueillir et l'ajouter à la couronne. « Elles sont belles les fleurs près de toi ! » Voilà. C'était parfait. Elle allait pouvoir aller danser ! Rayonnante, elle lui sourit et le salua d'un signe de tête avant de s'arrêter net. Mais ! Le faune non plus il n'avait pas de fleurs sur lui ! Le pauvre ! Elle lui tendit son ouvrage, « Tiens monsieur, c'est pour toi. Il faut une couronne pour faire la fête ! C'est obligé ! T'inquiète pas pour moi, je vais m'en faire une autre ! » Et sur ces mots, elle s'éloigna en courant, les yeux sur le sol, à la recherche de nouvelles fleurs.

Elle avait un nouveau bouquet en main quand elle aperçut sa maman qui dansait au son d'une chanson joyeuse. Il y avait un musicien qui jouait d'un instrument bizarre mais qui faisait de jolis sons. Et le monsieur jouait très bien. Elle s'assit sur le sol à légère distance des musiciens et des danseurs, pour ne pas se faire écraser et commença son ouvrage, ses orteils nus battant l'air au rythme de la musique. Elle avait hâte d'avoir fini pour pouvoir les rejoindre !

propulsed by VANKA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Evénement n°1 : Le Massacre de Litha  
Revenir en haut Aller en bas
 
Evénement n°1 : Le Massacre de Litha
Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Chronologie explicant le massacre de la Ruelle Vaillant
» C'était il y a 20 ans; massacre à la ruelle Vaillant!
» Voyageur sanguinaire cherche partenaire pour gentil massacre de la veuve et de l'orphelin.
» Entraînement d'orientation
» Massacre ~~ (Gentils,Méchant,Lilith,Vita,Tamao VIP! *SBAF*)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Corvus Corax RPG :: HIGHLANDS, ECOSSE :: Forêts-
Sauter vers: