Partagez | 
 

 "Le nain et le faune"(Ft Puck)(FINI)

Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Gif :
Race : Bodach
Age : 62 ans
Statut : Marchand ambulant
Avis sur la Chasse : Thoragrim vous une haine profonde contre les partisan de la chasse, qui ont causer la mort de ça femme et de sont fils.

Style de combat : Ce jeune bodach ce bat avec un marteau de guerre a deux main. Bien que débutant il est motiver par ça haine pour apprendre, il souhaite rencontrer un grand maître pour pouvoir utiliser a la perfection cette arme.
Pseudo : Xorax Thoragrim
Posts : 38
Points : 60
Avatar : Xorax Thoragrim
Crédits : Aidan Turner dans la trilogie "le hobbit" retoucher par "Xi Zhao Hua"

MessageSujet: "Le nain et le faune"(Ft Puck)(FINI)  Jeu 24 Mai - 20:59
"Le nain et le faune"
Les réponses que l'on recherche, vienne souvent des sages qui nous entoure.

 


Thoragrime naviguer dans la forêt depuis plusieurs jours, il était perdus et totalement épuiser ! Comment avait il réussi son compte, pourtant il était habituer à naviguer entre les différentes villes depuis sont plus jeune age. Il avait allumé un feux de camp, et aller passer une nouvelle nuit dans ce campement de fortune qu'il c'était aménager.

Pendant sont périple, Thoragrim avais découvert en bordure de rivière, le cadavre d’une louve des montagnes ( C’était une espèce de loups géant, qui à l’age adulte pouvait servir de monture) et a coté d’elle un louveteau qui était encore vivant. Le pauvre essayer de ce nourrir avec les mamelle de ça maman décéder, attrister par ce spectacle qui lui rappeler trop l’enfant qu’il avait perdue, il avais décider de s’en occuper.

Depuis le louveteau le suivait profitant de la nourriture que lui fournissait le nain. Quant a Thoragrim cela lui fessait de la compagnie, ces temps si il avait du mal a rester seul mais en même temps, les étranger le déranger. C’était donc pour lui un parfait compromis. « Wouf »(c’était comme ça qu’il avait décider de l’appeler) avait un pelage blanc, avec juste une grosse tache noir au niveau de l’œil droit, le nain lui donnais environs 2 à 3 mois mais il avait déjà plus ou moins la taille d'un loups normal d'un loup.

Pendant que le "petit" loup s’amuser avec un bout de bois qu’il avait trouver un peut plus tôt, Thoragrim fessait un état de sait provision qui était quasiment vide. Il allait devoir ce serait la ceinture si il voulait … si il voulait quoi ? Depuis sont évasion, c’était la première fois qu’il ce retrouver plus ou moins en sécurité sans avoir de tache a réaliser et trop fatiguer pour ce déplacer. C’est vrais çà! Que voulait t’il exactement et étais ce la bonne solution, ces vrais il était jeune et ces projets était bien trop lourds a porter pour ces épaule.

Tout la pression de ces dernier jours lui retombât dessus, le soumettant a d’innombrable conflit de conscience et de remise en question. Il s’assit au bord d’un ruisseau qui ce situer a proximité. Tout d’abord il c’était juré de tuer le Duc sous le coup de la colère mais maintenant qu’il y penser en était il capable. Il n’avait rien d’un champion du corps à corps comme ce Xi,(le mendiant qu'il avait rencontre de cela quelque jours) et ne savait pas comment manier une épée ou une hache de façon raisonnable. Il n’avait également pas la puissance magique des Grands élémentalistes et sorcier qu’il avait rencontrer et vue lors de ces périple (Comme cette hêtre qui avait la capacitée de changer de forme) seul les rune qu’il arriver a créer était assez fortes pour lui permettre de survivre. A ce moment la une multitude de question ce bousculer dans sa tête mais une chose tournée en boucle

« Je suis faible ! »

Pour la première fois depuis la mort de sa femme sans jamais prononcer son nom, il lui parla. Ce n'était pas comme une conversation normale de personne a personne mais il parla dans le vent espèrent qu’elle l’entendrait dans l'au delà et lui apporterais de l’aide. Et tout en fessant cela une grande tristesse s’accapara de lui et il ce mis a pleurer a chaude larme. Il lui raconté les malheur qu’il avait endurer et comme elle lui manquer, et qu'il espérais la revoir dans le monde d'aprés.

Ne sachant plus quoi dire il ce mis a chanter, véritablement chanter. Sont chant était profond et tout personne qui l’entendais pouvez comprendre la tristesse de ce moment et la douleur qui le tirailler. Wouf avait arrêter de faire du bruits avec sont bâton et c’était rapprocher, conscient que sont ami soufrais, et pour la première fois il accepta de ce blottir contre Thoragrim pour le réconforter tout en l’accompagnant dans sont chant en hurlant de concert ce moment resterais gravait pendant un moment dans la tête du nain.

Qui pourrait bien l’aider, et qu’elles voie choisir ? Voila les questions qui voulais absolument trouver la réponse ...

 
propulsed by VANKA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: "Le nain et le faune"(Ft Puck)(FINI)  Mer 30 Mai - 11:05
Le nain et le faune
Les réponses que l'on recherche viennent souvent des sages qui nous entourent.

 


Bientôt, le son d'une flûte de Pan retentit dans les sous-bois, et accompagna harmonieusement le chant mélancolique du nain. Le son semblait irréel, tant il s'accordait étonnement bien à l'air musical de Thoragrim, et rendait l'expression de sa tristesse plus belle encore. Le bruissement des feuilles retentit comme une caresse et se joignit à la chanson, puis le piaillement des oiseaux.
La forêt semblait l'avoir écouté assez, pour finalement lui répondre...

On entendit également des pas légers et dansants se rapprocher du bivouac du nain. Un faune particulièrement massif et étrange fit son apparition. De grande taille, il semblait recouvert de végétation, de mousse et de vieux bois, au lieu de l'habituelle fourrure dont les faunes étaient pourvus.
C'était lui qui jouait de la flûte, et son instrument était tapissé de nombreuses feuilles de lierre qui semblaient en perpétuel mouvement, comme animées par la mélodie. Le faune conclu la musique joliment lorsque Thoragrim acheva son chant. Ensuite, il fit une révérence en souriant facétieusement. Quelques oiseaux, insectes et autres animaux le suivaient, ou se perchaient sur lui, mais cela ne semblait pas le déranger, au contraire.
Il s'adressa au nain très poliment, en utilisant la langue traditionnelle naine, avec une voix profonde, ancienne mais aux intonations joyeuses :


_Bonjour Thoragrim Xorax. Et bonjour à toi, précieux enfant de la forêt, ajouta-t-il en s'adressant au louveteau sans utiliser le nom de domestication que le nain lui avait donné.

Le loup s'anima lorsque le faune s'adressa à lui, et montra clairement des signes de compréhension et de joie, comme s'il retrouvait un ami cher. Le faune lui adressa un regard profondément affectueux et lui sourit avec tendresse. Puis il reprit :


_ Je me nomme Puck. Êtes-vous perdu ? Puis-je vous aider à retrouver votre route ?

Il s'inclina encore en souriant, affichant sa bienveillance et sa volonté de rendre service. Bien-sûr, ses questions étaient surtout posées par courtoisie, car il connaissait déjà les réponses. Mais il avait coutume d'aider ses interlocuteurs et interlocutrices à lui parler et à s'ouvrir à lui, à travers l'usage du verbe et des tournures de phrases habiles. Il faisait cela parce qu'il était affable et hospitalier, et que l'expression verbale des races humaine, elfe ou naine avait des effet thérapeutiques non-négligeables sur ceux qui se confiaient.

De plus, même si le faune n'avait pas coutume de venir en aide aux voyageurs et voyageuses égarées dans la forêt, il n'avait rien contre le fait de faire de nouvelles rencontres.
Dans le cas de Puck, elles n'étaient jamais hasardeuses.


 
propulsed by VANKA


Musique: Dead Can Dance, "Children of the Sun"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Gif :
Race : Bodach
Age : 62 ans
Statut : Marchand ambulant
Avis sur la Chasse : Thoragrim vous une haine profonde contre les partisan de la chasse, qui ont causer la mort de ça femme et de sont fils.

Style de combat : Ce jeune bodach ce bat avec un marteau de guerre a deux main. Bien que débutant il est motiver par ça haine pour apprendre, il souhaite rencontrer un grand maître pour pouvoir utiliser a la perfection cette arme.
Pseudo : Xorax Thoragrim
Posts : 38
Points : 60
Avatar : Xorax Thoragrim
Crédits : Aidan Turner dans la trilogie "le hobbit" retoucher par "Xi Zhao Hua"

MessageSujet: Re: "Le nain et le faune"(Ft Puck)(FINI)  Mer 30 Mai - 18:02
Le nain et le faune
Les réponses que l'on recherche viennent souvent des sages qui nous entourent.

 

Thoragrim entendit tout d’abord comme une sont d’instrument, qui attiras l’attention du petit loups. C’était un air de Flûte de Pan, qui provenais du sous bois l’artiste qui jouer avez du entendre le nain chanter et avez décider de l’accompagner de sont instrument. Celui ci était plutôt doué, il sembler connaître cette chanson naine venue d’une autre époque. Cette mélodie l’apaiser, et l’aider a ce sentir mieux ce qui le motivas a finir cette chanson tout en sachant que le ménestrel ce diriger vers son campement. Au bout de quelque minute s’ajouta a ce duo, le chant de la forêt (Quelque oiseau piailler et gazouiller, et d’autre cervidé bramères). Le temps d’un instant ont aurais pus oublier la misère de cette époque !

Le flûtiste et certains animaux sortir du petit bois, qui était constituer principalement de quelque buis et autre arbuste de taille moyènne. Thoragrim fut surpris, le musicien n’était autre qu’un faune particulièrement massif et étrange, le nain sentit immédiatement que cette personne ne lui voulais pas de mal tant par sa gestuelle que par le fait que « Wouf » n’avait pas hérisser le poils en le voyant arriver.  Le faune s’approcha de façon a être bien visible et a portée de voie,  au moment ou la chanson ce finissez et commença la conversation dans la langue naine qu’il semblé maîtriser a la perfection :

_Bonjour Thoragrim Xorax, et bonjour à toi, précieux enfant de la forêt. Je me nomme Puck. Êtes-vous perdu ? Puis-je vous aider à retrouver votre route ?

Le faune savez son nom! Thoragrim était surpris, Puck ce nom ne lui rappelais rien ! l’avait t’il croisée ou aperçu a l’orée de la forêt ou a un détour d'un chemin, il ne le savait pas. Il ce levas en fessant bien attention a ne pas bléser « Wouf ». Celui si resta a ses coté bien que l’on aurais dit qu’il avait une folle envie d’aller jouer avec le faune tant que sa queux remuer dans tout les sens. Le nain s’avança a la rencontre de son invité imprévu, ne sachant pas comment réagir face a cette personne.

- Bonjour et enchanter Puck, vous êtes un excellent flûtiste ! Et en effet je suis belle et bien perdu çà fait plusieurs journée que je tourne dans ces bois et une aide serais la bienvenue ! Mais ou sont mes bonnes manières je n’ai pas grand-chose mais souhaiter vous vous asseoir prés du feux et partager avec mois les quelques rations qu’il me reste !

Bien que Thoragrim était troubler, il ne rester pas moins un nain qui avez de bonne manière. De plus cette personne lui donner envie de communiquer de partager, et peut être lui apporterais t’elle les réponses dont t’il avait tant besoin !

- Je m’excuse d’avance si je vous ai importuner par ma présence ! Mais puis je vous demander d’où connaissez vous mon nom ? Et comment ce fait t’il que vous êtes si familier avec le langage et les chansons naines ?


Wouf aboyer en voyant certain de animaux ce reposser sur cette étrange inviter ce qui fit rire le nain « En voilla un qui perd pas le Nord au moins ! il doit avoir faim je lui donnerais un peut plus de nourriture ce soir. Ce dis t’il »

Thoragrim dit alors simplement :

- Ne fait pas attention a lui !  Ce petit sacripant, n’est qu’un louveteaux bien qu’il fasse la taille d’un adulte ! Je l’ai trouver il y a de cela quelque nuits le pauvre avez perdus toute ça famille depuis on est inséparable. je l’ai appeler Wouf mais j’aimerais lui en trouver un autre nom  ! Dommage qu’il puisse pas me le dire lui même, ou que je ne le comprènne pas!

Il tendis alors la main pour saluer conformément au principe quant 2 hommes que ce présenter !


 
propulsed by VANKA


Musique: Dead Can Dance, "Children of the Sun"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: "Le nain et le faune"(Ft Puck)(FINI)  Ven 1 Juin - 1:38
Le nain et le faune
Les réponses que l'on recherche viennent souvent des sages qui nous entourent.

 


Le nain s’avança sans crainte ni méfiance vers le faune pour le saluer et le complimenter. Même si la créature transpirait la bonté, l'approcher ainsi relevait tout de même d'une certaine témérité.
De plus, la différence de taille entre eux était importante, puisque Puck dépassait facilement la hauteur humaine moyenne. Cependant, cela n'eut aucune incidence sur leur communication, puisque le faune se courba courtoisement, et pencha sa tête lourdement cornue vers le nain. Ce dernier l'invitait à partager son feu et ses vivres après lui avoir avoué être perdu.


_ Je serais ravi de vous tenir compagnie, tout comme je peux vous indiquer votre chemin. En effet, je connais ces bois comme si je les avais fait...

Le faune rit doucement, vraisemblablement amusé lui-même par cette réplique dont lui seul pouvait en comprendre le véritable sens.

C'est alors que le nain lui demanda très poliment comment il connaissait son nom ainsi que la culture naine.
Puck sourit en s'inclinant, affichant toujours ce perpétuel égaiement énigmatique. Ses longues mains accompagnaient son salut par des gestes gracieux, comme s'il caressait l'air, et accompagnait son flux invisible...


_ Je suis en effet familier de vos coutumes, et j'aime employer la langue de celui qui me fait la joie de la conversation. Quant à votre nom, il me suffit d'interroger nos amis alentours...

Il leva ses grands bras noueux et embrassa toute la forêt de ce geste, riant du même coup de façon espiègle.
Sa réponse restait évasive, car il était de nature mystérieux. Néanmoins, Puck répondait volontiers aux questions, à sa manière...

Le louveteau fit alors quelques jappements curieux et joyeux en voyant l'escorte animalière qui accompagnait le faune, ce qui amusait ce dernier. Puck avait l'air lui-même très tenté de jouer avec lui, si bien qu'il fit une petite cabriole, prêt à danser. Cela excita l'enfant qui, comme un signal, galopa librement vers lui. Le faune l'accueillit en riant et se pencha pour le caresser avec tendresse. La queue du loup battait l'air. C'était un spectacle attendrissant, plein d'amour.

Thoragrim donna quelques informations sur ce loup, et avoua s'interroger sur son véritable nom. Puck n'eut aucun mal à lui donner ces indications :


_ Son nom véritable est Waili-Ku*. C'est ainsi qu'il dit s’appeler. Il a parfaitement conscience que vous lui avez sauvé la vie, et c'est pour cette raison qu'il reste à vos côtés, Thoragrim. Il vous est reconnaissant et fidèle, bien qu'il demeure une créature sauvage et affranchie. Il vous protégera et vous suivra partout, à condition que vous le traitiez bien. Ce qui implique de ne pas l'obliger à vous porter quand il sera plus grand, car cela lui sera douloureux et risque de le blesser profondément. Il en est de même pour tous les animaux qu'on dresse par la violence pour en faire des esclaves...

Puck se redressa et demanda silencieusement au loup de retourner auprès du nain.
En tant que protecteur de la Forêt et des êtres qui y habitent, le faune souhaitait faire comprendre à Thoragrim que la domestication d'une personne libre _telle que le loup_ pouvait avoir de graves conséquences sur son bien-être... Et qu'un rapport d'amour et de protection mutuelle était préférable à la soumission douloureuse d'un inférieur à son maître.

Contre toute attente, le nain s'approcha davantage et lui tendit la main. Il ne fallait pas être devin pour comprendre que c'était un geste de salutation chez lui.
Situation pour le moins insolite pour Puck, qui finalement engloba la petite main de Thoragrim dans ses grands doigts moussus, et s'inclina à nouveau légèrement du même coup. Une connexion s'établit, plus forte quand il touchait un autre être.


 
propulsed by VANKA


*"Wailī-Kū" = wolf/loup en proto-celtique.
Source: Celtic Lexicon, University of Wales
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Gif :
Race : Bodach
Age : 62 ans
Statut : Marchand ambulant
Avis sur la Chasse : Thoragrim vous une haine profonde contre les partisan de la chasse, qui ont causer la mort de ça femme et de sont fils.

Style de combat : Ce jeune bodach ce bat avec un marteau de guerre a deux main. Bien que débutant il est motiver par ça haine pour apprendre, il souhaite rencontrer un grand maître pour pouvoir utiliser a la perfection cette arme.
Pseudo : Xorax Thoragrim
Posts : 38
Points : 60
Avatar : Xorax Thoragrim
Crédits : Aidan Turner dans la trilogie "le hobbit" retoucher par "Xi Zhao Hua"

MessageSujet: Re: "Le nain et le faune"(Ft Puck)(FINI)  Ven 1 Juin - 14:33
Le nain et le faune
Les réponses que l'on recherche viennent souvent des sages qui nous entourent.

 


Thoragrim regarda Puck dans les yeux, au moment ou les deux êtres ce serraient les mains. Sans le vouloir il sentit la magie qui émaner de ce personnage si mystérieux, une magie similaire a la montagne ainsi que la forêt d’une vieillesse peut être millénaire. A ce moment quelque chose ce passa entre les deux êtres, quelque chose qu’il ne pus s’expliquer comme si ils se connaissaient depuis de très longues années et qu’il ce retrouver. C’est a ce moment qu’il compris qu’il s’adresser peut être a l’un des premier êtres qui ont peupler ces terre. Il dit alors :

- « Dal-Bran »* c’est un honneur de vous rencontrer !

Un peut embarrasser, il ce repris et fit une courbette qui s’imposer, car il ce devait de respecter tout être d’une grande sagesse. Puis il s'agenouilliste pour être a hauteur de Waili-Ku qu'il caressa derrière l'oreille, comme a son habitude. Le louveteaux quant à lui léchât le visage ce qui l’énerver un peux tout en le rendant heureux. Il ce disait que c’était un témoigner d’affection a son égard. il dit alors :

- « Waili-Ku » quelle jolie nom je n’aurais pas pus trouver mieux ! Porte le avec fierté t’aie parents l’ont bien choisie ! Maintenant vas t’amuser, nous avons a parler avec ce monsieur ! Mais ne t’éloigne pas trop on vas bientôt manger !

Il traiter le louveteaux comme sont propre fils, il ne pensait plus pouvoir créer de liens si fort et en si peut de temps avec qui que ce soit.  Il ne savait pas si le loup le comprenais mais il espérais de tout sont cœur, et il le regarda celui si parti dans la pénombre. Comme en sont habitude Waili-Ku reviendrais dans quelque minute peut-être avec un bâton ou un petit animal qui avait eu le malheur de croisée ça route dans tout les cas on pouvait voir qu’il avait repris goûts a la vie et cela fessait plaisir au nain.

Ce redressant Thoragrim fit signe a Puck de le suivre, de la il pouvait voire que le feux avez besoin d’être entretenus sinon il risquerais de s’éteindre. Il guidas donc le faune prés du feux tout en lui parlant de sont périple au millieux des bois et comment en était  t’il arriver la. Puis il utilisa l’une de ces rune pour figer un tronc sec qui supporterais facilement le poids du faune car sceller par magie, il fit ensuite signe au faune que ce siège lui était attribuer et lui demanda ce qu’il souhaité mangé en lui fessant une liste de ce qui lui rester.

Ce tronc ne céderais pas sous le poids du faune, Thoragrim lui montra la rune qu’il avait installer il ce douter bien qu’il connaissez leurs usages et leurs pouvoirs mais lui expliqua rapidement leurs utilités. Le nain ignorais jusque ou les connaissances du faune pouvait allais mais il pouvais imaginé qu'elles était immence. Il lui expliqua ensuite qu’il en avait placer de part et d’autres du campement pour que tout être ayant des intentions néfaste a sont égards soit repousser et que c’était le seul moyens pour lui de ce reposer. il s’assit sur un  autre rondin qu’il avais déjà mis en place et continua la discutions qu’il avait avait engager un peut plus tôt :

-  Comme j’aimerais être comme vous savoir parler au animaux enfin surtout a ce louveteaux que j’aime beaucoup, croyez moi ce serait super si il y avait un moyens d’aprendre ! De-plus je ne lui ferais aucun mal je le voie comme un fils à mes yeux et si vous dite que ça lui ferais du mal qu’il me porte je vous pris de croire sur parole  que je n’essayerais jamais sans sa permission ! Depuis tout petit vous êtes la première personne que je rencontre qui en est capable et a vrais dire j’ignorais que c’était possible ! Avec ma ...

Il s’arrêta de parler, étouffant un sanglot qui n’avait pas lieux d’être, juste au moment ou il allait appelais çà bien aimée et repris :

- Ce n’est rien oublier, un jeune nain d’une 50ène d’années qui divague. Mais que faite vous dans cette partie de la forêt de ce que j’ai pus voir elle est vaste et il est difficile de la traversait de part en part en une seul semaine ?

 
propulsed by VANKA


Dal : Vieux, Bon
Bran : Malin, Intelligent, Alerte, Esprit éclairé, Vif d'esprit
Source: [url= http://forum.sfgame.fr/showthread.php?t=6056[/url]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: "Le nain et le faune"(Ft Puck)(FINI)  Sam 2 Juin - 22:22
Le nain et le faune
Les réponses que l'on recherche viennent souvent des sages qui nous entourent.

 


Le faune éclata d'un rire franc et chantant quand le nain l'appela « Dal-Bran ». Son rire raisonna au milieu des oiseaux et des feuilles qui s'animèrent avec lui, illuminant le sous-bois d'une aura de joie intense. Une brise se leva et le soleil les éclaira de sa lumière d'or, rendant plus vives les couleurs, et plus sucrés les parfums. De petites fleurs poussèrent sur le dos et le front de la créature, si bien qu'il dû en retirer quelques unes qui ne gênaient, tout en riant encore.
Tel un déclencheur, Puck semblait avoir une influence bienfaisante considérable sur son environnement.

Son interlocuteur, Thoragrim était doté des qualités qu'on était en droit d'attendre chez un nain : courtois mais avec un franc-parler qui pouvait désarçonner les néophytes. Puck, au contraire, comprenait parfaitement la marque de profond respect qu'il lui avait témoigné à travers ce titre. Néanmoins, le vieux sage ne pouvait s'empêcher de trouver cela amusant...

De ses yeux pâles et lunaires, le faune observa ensuite Thoragrim se mettre au niveau du louveteau pour échanger des léchouilles et des gestes tendres. L'amour du loup pour le nain était explicite et réciproque, et Puck en était ému. En ces temps troublés, le spectacle de l'affection interraciale était magnifique et précieux.
Pour le faune, toutes les races étaient égales et méritaient le même respect et amour. Pourtant, il savait que cela n'allait pas de soi pour beaucoup, et qu'une cruelle hiérarchie arbitraire servait d'excuse à l’oppression, l'exploitation et aux massacres. C'était même devenu une culture normalisée chez certaines espèces, comme chez les humains. La Chasse en découlait presque sans surprise, car la violence appelle toujours plus de violence. Et alors, quand tout le monde devrait s'y opposer et tenter d'empêcher la guerre, beaucoup, au contraire, y prenaient part pour diverses raisons : racisme, haine, volonté de nettoyage ethnique, voire même un plaisir morbide.
Mais quel plaisir pouvait-on éprouver à assassiner ses sœurs et ses frères ?...
Il y avait une réelle rupture mentale, émotionnelle et spirituelle qui coupait totalement ces oppresseurs aux êtres chassés, et les empêchait de ressentir l’empathie suffisante qui pourrait sauver des vies. Pourtant, un seul déclic suffisait...  

Thoragrim invita Puck à le rejoindre dans son bivouac, et sécurisa un tronc avec une rune magique afin que le faune massif puisse s'y asseoir. L'intention était appréciable, bien que le geste n'était pas vraiment nécessaire, parce que Puck avait une relation bénéfique et fusionnelle avec le bois. Donc il ne pouvait pas le briser, même avec les lois de la physique.
D'ailleurs, lorsqu'il prit place, des fougères poussèrent en cercle tout autour de lui. Le tronc se recouvra en partie d'une superbe mousse verte, et quelques champignons grandirent ça et là.
Des petits mammifères et quelques amphibiens grimpèrent sur le tronc et s'installèrent à côté du faune. Certains virent même sur lui en toute tranquillité. Un blaireau se lova contre sa jambe, et Puck accueilli un lapin dans sa vaste main.

Le faune écouta avec intérêt les explications théoriques du nain, et le remercia avec courtoisie:


_C'est très aimable à vous de me partager votre savoir. Vous faites un sage usage des runes magiques.

Ensuite, Thoragrim évoqua son fort désir de pouvoir communiquer avec son enfant Waili-Ku. Puck eut ces mots apaisants et explicatifs :

_ Thoragrim, la langue des animaux est complexe, intelligente, et dépasse largement les capacités de la race humaine ou naine. Il existe même plusieurs dialecte au sein de mêmes espèces.
Par manque de compréhension, certains humains ou nains en concluent que les animaux n'ont pas de langage, voire pas de sentiments. Ce qui est absolument faux, évidemment. Vous n'êtes tout simplement pas physiquement fait pour saisir leur parole aisément. Mais cela ne veut pas dire que c'est impossible. C'est comme si vous étiez sourd, muet et aveugle. Cela devrait vous rendre plus humble, en tant qu'espèce.


Puck rit doucement. Il trouvait cela plutôt amusant, même s'il ne portait pas de jugement particulier. De fait, il n'était ni insultant ni offensant. Puck se contentait d'expliquer objectivement comment les choses étaient, afin que le nain comprenne mieux pourquoi il avait l'impression de ne pas être capable de « parler » au loup.

_ Cependant, rassurez-vous. Vous parlez déjà avec Waili-Ku, tout comme il vous parle en retour. Le langage entre vous dépasse simplement les mots. Avec le temps passé avec lui, vous sentirez ces choses de façon plus évidente et naturelle, tout comme vous savez lui donner de l'amour et prendre soin de lui. Dépassez votre dépendance au Verbe, qui est désuet ici.
Soyez patient, Thoragrim. C'est une nouvelle expérience pour vous deux. Vous avez beaucoup à apprendre l'un avec l'autre, et cela vous grandira.

L'aura du nain changea lorsqu'il s'arrêta au moment d'évoquer sa défunte bien-aimée. L'évolution de son humeur était perceptible par tous les sens du faune qui l'étudia un court instant en silence. Le chagrin qu'il lisait en lui était profond. C'était une blessure qui ne se refermerait jamais complètement...
Alors, une magnifique pousse de lierre s'enroula tout autour du bras du faune, qui en cueillit délicatement un brin et l'offrit au nain.

 
_ Le lierre symbolise l'attachement au delà de la mort. Son feuillage toujours vert évoque l'éternité et l’immortalité de la vie, que même le froid de l'hiver ne peut tarir. Cette plante s'enracine profondément et peut grimer très haut, s'il elle trouve une attache pour la porter.

Puck illustra par un geste gracieux de la main.

_Vous avez simplement besoin de renouer avec vos racines, Thoragrim, afin de retrouver la sécurité et la confiance dans votre cœur. Enracinez-vous, et vous grandirez de nouveau, comme ce lierre.

Le faune jeta un regard souriant et bienveillant vers le loup un peu plus loin et reprit :

_ Waili-Ku vous y aidera, tout comme vous faites de même pour lui. Soyez votre terre nourricière à tous les deux.

Après tout, le loup avait également perdu l'être le plus important de sa vie. Désormais, il avait besoin de Thoragrim pour vivre. Leurs souffrances similaires n'étaient pas le fruit du hasard. Ils s'étaient rencontrés pour s'entraider.

Le nain s’interrogea sur la présence du faune. Puck rit encore gentiment.


_ La Forêt est ma maison et ma protégée. Je vis pour Elle et veille sur elle. Certes, elle est vaste. Mais rassurez-vous, le royaume du peuple nain n'est plus très loin. Je vous mènerai dans la bonne direction.


 
propulsed by VANKA

-Musique: La Ligne verte OST
-Merci pour le lexique nain, c'est super intéressant! ;)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Gif :
Race : Bodach
Age : 62 ans
Statut : Marchand ambulant
Avis sur la Chasse : Thoragrim vous une haine profonde contre les partisan de la chasse, qui ont causer la mort de ça femme et de sont fils.

Style de combat : Ce jeune bodach ce bat avec un marteau de guerre a deux main. Bien que débutant il est motiver par ça haine pour apprendre, il souhaite rencontrer un grand maître pour pouvoir utiliser a la perfection cette arme.
Pseudo : Xorax Thoragrim
Posts : 38
Points : 60
Avatar : Xorax Thoragrim
Crédits : Aidan Turner dans la trilogie "le hobbit" retoucher par "Xi Zhao Hua"

MessageSujet: Re: "Le nain et le faune"(Ft Puck)(FINI)  Dim 3 Juin - 11:07
Le nain et le faune
Les réponses que l'on recherche viennent souvent des sages qui nous entourent.

 

Thoragrim observer son invitée, il voyer que au alentour de Puck les végétaux ce développer bien plus vites. L’herbe et les fougères grandissait a vue d’œil et les graines commencé a germais. Le faune attirais également les animaux environnante qui semblais apprécier ça compagnie. Même Thoragrime, se sentais mieux et avait envie de communiquer avec Puck depuis qu’il était arriver. Le nain soupçonnais que la magie que disposer ce faune, devait avoir cette effet, sur l’entourage.

Puis il écouta attentivement Puck, comprenant et analysant ce qu’il lui expliqué. Il lui décrivit la manière et la façon dont communiqué les animaux, et cette leçon lui fit comprendre un peut plus sur le monde qui l’entourais. Il conclu avec un certain regret que pour lui il serait impossible de communiquer avec Waili-Ku, mais que le simple fait d’essayer était déjà une bonne chose.

Puis après que le nain et fini de parler en exprimant sont désir de savoir ce que Puck fessait ici. Le faune lui tendit un brin de lierre que le nain pris dans ça main, quel étrange présent ce dit il mais Puck accompagna ce geste en lui disant :

_ Le lierre symbolise l'attachement au delà de la mort. Son feuillage toujours vert évoque l'éternité et l’immortalité de la vie, que même le froid de l'hiver ne peut tarir. Cette plante s'enracine profondément et peut grimer très haut, s'il elle trouve une attache pour la porter. 

Le faune marqua une courte pause, le nain tenais toujours ce bout de lierre dans çà main il le mit dans ça poche sans la froissée conscient que c'était un présent du gardien de la forêt. Sont regard était lointain même si aurais pus pensait qu’il regardais le feux qui crépitais a quelque mètre de lui il essayer de comprendre toute la signification des paroles du faune. Puis Puck repris :

- Vous avez simplement besoin de renouer avec vos racines, Thoragrim, afin de retrouver la sécurité et la confiance dans votre cœur. Enracinez-vous, et vous grandirez de nouveau, comme ce lierre.

A ce moment Thoragrim n’écoutais plus ces parole pourtant conscient que sont interlocuteur continué de parler. Il regarda le ciel, on pouvait observais les première étoile de la voie lactée, c’était une soirée sans nuage et la lune serais pleine. Comment répondre a cela ? Il ce relevas et attisa le feux conscient que une certaine gène venais de s’installer pendant le silence qui suivait les parole du sage. Mais il devait choisir ces mots, après un cours instant il ce rassit et dit le plus calmement possible :

- Vous dite que je suis semblable au lierre ! Cela dit il celui ci, auras toujours besoins du lieux seins  pour que ses racine s’implante et croîs! Dans mon cas il mais difficile de retourner au prés des miens ! Tout simplement car je suis un paria qui a décider de quitter les montagne depuis mon plus jeune âge. Vous pouvez donc vous douté que mon retours ne sera pas apprécier et je ne sentirais pas vraiment cher moi. L’autre option serais de vivre avec les humain

Au moment ou il dit cela il eu envie de vomir ce qui l’interromp quelque seconde, riens que l’idée de devoir faire cela le répugner. Cela dit il poursuivit sont discours :

-Je disait donc que l’autre options serait de vivre au milieux des humain, ce qui mais impossible car vous devais connaître leur politique raciste, et "la chasse" de cette infâme duc a mise en place. Ces a cause de celle si que j’ai perdus le plus précieux cadeau que m’avais fait la vie. Et ce n’est sans compter le pilleur et les personne trop lâche pour aider leurs prochains, sous prétexte qu’il sont trop petit ou que leur main pieds ou doits est différents !

A ce moment le regard du nain était remplis de haine, il marqua un temps d’arrêt pour regarder le faune conscient que sait parole pouvait choqué certaine personne. Puck était toujours la assit devant lui attentif et Thoragrim ne savait pas ce que le faune pensait, les animaux présent le regarder aussi ils sembler être partager entre le désir de s’enfuir et le fais de rester auprès du faune. Le Faune n’exprimai que joie et bonheur mais le nain savait qu’il n’en était rien, et que ces sentiment était plus complexe. Pour finir il dit :

-En ce qui concerne les personne de la forêts j’ai pus voir que l’une qui c’est autoproclamer la race des Drows. Ils s’attaque aux être vivant et ressemblais plus a des animaux qui chasse des proies, que a  des êtres humains. Je n’ais plus vue d’elfes depuis un moment et je me doute que les faunes sont des êtres libres et vive chacun de leurs coté sans fondais de lieux de résidence. Devrais je m’installé dans une grottes a proximité et vivre en ermitage jusqu’aux jours ou je puisse réaliser ma vengeance car oui je ne suis pas une personne noble, je ne souhaite que me venger de ce que ma fais subir à toute ces personnes qui on regarder ma bien aimer qui porter mon enfant, la regardants mourir sous leurs yeux car leur principe et leurs loi stupide les empêcher d’intervenir.

Il finit sur ses parole c’était comme une libération comme si il avait craché ça haine sur le monde qui l’entourais et cela l’avais soulager. Il était tout de même honteu et il préféras ce lever pour aller marcher un peut afin de ce calmer.  Waili-Ku l’avais rejoins ça promenade était fini ou avait t’il senti que sont amis était en colère le nain ne pouvais pas savoir mais après une  court instant il préféras revenir s’assaillant tout prés du loups. Il le caressas et cela lui fessait du bien et ce dernier semblais apprécier également il repris après que sont calme soit revenus, la conversation :

- A vrais dire je suis perdus mais pas uniquement dans cette forêt, je suis perdus également intérieurement je ne sait plus ce qui est biens ou non ! Je me confie a vous car vous sembler être une personne de confiance et peut être que vous pourrez m’aider ou simplement vous vous moquerais ! tant pis j’en prends le risque ! Que devrais je faire selon vous ? A vrai dire j’ai peur de l’avenir et l’unique envie qui m’obsède c’est cette idée de vengeance ! Cela dit mon cœur n’est pas celui d’un meurtrier et je ne suis pas un guerrier ! Pour me reconstruire je dois me sortir cette idée de la tête, même avec le soutient de Waili-ku que j'aime plus que tout aujourd’hui ! Et ça me fait mal ! J’ai besoin d’un autres guide de quelque chose que je pourrais accomplir et a quoi me raccrocher! Une chose qui corresponde avec ma personne !

A la fin de cette phrase des larme coulais le long de ces joues, et il regarder le faune avec honte et sont regard imploré son interlocuteur de l’aider. Il ne savait pas comment tans de parole si lourde d’émotion avez pus sortir de sa bouche en si peut de temps mais c’était fais. Waili-ku c’était redresser pendant son discour et regarder sont amis avec attentions on aurais dit qu’il essayer de le réconforter mais le nain ne pouvais pas le comprendre. Il ne savais absolument plus ce que le faune allait lui dire tout ce qu’il attendais c’était une réponse qui lui permettrait de regarder vers l’avenir et d’y faire face.

 
propulsed by VANKA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: "Le nain et le faune"(Ft Puck)(FINI)  Mer 6 Juin - 17:53
Le nain et le faune
Les réponses que l'on recherche viennent souvent des sages qui nous entourent.

 

Le faune écoutait attentivement Thoragrim sans l'interrompre, et déduisit tout naturellement que l'animosité du nain n'était bien sûr pas dirigée contre lui. Ce sujet était sensible pour lui, c'était évident. A l'écouter et à sentir sa souffrance, toute son existence semblait en jeu.
Puck gardait un certain détachement et ne reprit ni n'interrompait jamais le nain. De son observation silencieuse, le faune voyait aussi Waili-Ku comprendre les émotions de Thoragrim et réagir en conséquence avec affection et sollicitude. Il n'y avait pas de langage plus explicite, affranchi du poids des mots...

Lorsque le nain se tut, l'émotion coulait sur son visage, tout comme la douleur raisonnait dans ses explications. Le vieux faune cligna des yeux doucement, comme en proie lui-même à une empathie muette. La peine du nain transparaissait physiquement, comme un coup de hache dans un tronc d'arbre.
Puck porta le lapin dans sa main jusqu'à son visage, et posa doucement sa joue contre sa petite tête douce, fermant un court instant les paupières... La lapin lui rendit le geste tendre. Puis, le faune descendit sa grande main jusqu'au sol pour lui permettre de descendre et de retourner se cacher dans les fourrés.

Ensuite, il prit la parole, puisque Thoragrim lui demandait des conseils :


_Votre confusion et votre peur sont très explicites, en effet. Je les sens jusque dans mes fibres...

Il regarda un instant ses longs doigts noueux qu'il bougea, puis il leva les yeux vers le nain, avec une expression de compassion sur son visage étrange.

_Ne soyez pas si dur avec vous-même. Ce que vous traversez, aussi violent soit-il, est le fardeau à porter lorsqu'on doit endurer une perte brutale. Tous les êtres subissent le deuil, et pleurent leurs semblables, y compris les animaux et les arbres. C'est une épreuve à laquelle on ne peut échapper, car la Mort fait partie de la Vie. Mais cela ne veut pas dire que c'est facile... ni qu'on en soit responsable ou coupable.

Il fit une nouvelle pause, le regard intense, presque perçant.

_Cependant, en vous écoutant parler, j'entends que vous avez déjà trouvé vous-même la plupart des réponses à vos problèmes : certes, vous n'êtes pas un combattant, ni un meurtrier. Alors pourquoi vous torturer avec une vengeance que vous ne pouvez assumer ?

Puck pencha légèrement sa tête cornue sur le côté, avec un petit sourire doux, comme s'il énonçait des évidences à un jeune enfant.

_ Ce désir de vengeance vous ronge et vous torture, plus encore que le deuil. Vous n'avez pas besoin de remplacer la perte d'un être cher par une quête insensée et douloureuse. Cela ne ramènera pas la personne aimée, ni n'apaisera votre cœur. Lâchez-prise, Thoragrim, allez de l'avant, et comblez ce vide par des choses en lien avec la création et la vie, non plus avec la mort et la douleur !

Le grand faune se leva gentiment et fit un pas en arrière, comme s'apprêtant à partir.

_ Faites confiance en votre peuple. Demandez asile. Vous êtes une race fraternelle, votre clan vous accueillera, peu importe que vous soyez parti dans le passé. Soyez en paix et pansez vos blessures. Waili-Ku vous y aidera...

Puck tendit le bras vers l'est, indiquant la direction du royaume nain. Puis il s'inclina profondément et disparu entre les arbres, laissant derrière lui de nombreuses jeunes pousses et une atmosphère enchanteresse...
Pour le reste, c'était à Thoragrim de décider ce qui était le mieux pour lui. Le faune lui avait prodigué des conseils de paix, et encouragé à l'apaisement et à la confiance en l'avenir. Car la violence appelle à la violence, et cela ne fait qu'engendrer toujours plus de souffrances. La Chasse en était l'illustration parfaite.
Mais même avec toute la magie et la sagesse du monde, personne ne pouvait contrer la mort, pas même Puck.
Si Thoragrim souhaitait tout de même trouver l'assassin de son épouse pour accomplir une certaine justice, peut-être qu'il trouvera de l'aide auprès d'alliés inattendus...


 
propulsed by VANKA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Gif :
Race : Bodach
Age : 62 ans
Statut : Marchand ambulant
Avis sur la Chasse : Thoragrim vous une haine profonde contre les partisan de la chasse, qui ont causer la mort de ça femme et de sont fils.

Style de combat : Ce jeune bodach ce bat avec un marteau de guerre a deux main. Bien que débutant il est motiver par ça haine pour apprendre, il souhaite rencontrer un grand maître pour pouvoir utiliser a la perfection cette arme.
Pseudo : Xorax Thoragrim
Posts : 38
Points : 60
Avatar : Xorax Thoragrim
Crédits : Aidan Turner dans la trilogie "le hobbit" retoucher par "Xi Zhao Hua"

MessageSujet: Re: "Le nain et le faune"(Ft Puck)(FINI)  Jeu 7 Juin - 14:14
Le nain et le faune
Les réponses que l'on recherche viennent souvent des sages qui nous entourent.

 

Thoragrim écouta en silence la réponse du vieux Faune, il parlait d’une voie calme et réconfortant tout en lui transmettant des conseils de paix. Il l’encouragé à l'apaisement et à la confiance en l'avenir, le nain compris alors ce qu’il devait faire comme un déclic une voie a l’intérieur de lui comme si ça femme était tout proche et lui disait de continuer ça vie sans pensait a elle et d’être heureux a nouveau.

Une fois qu’il eu fini Puck ce leva le nain resta la a le regarder sans dire un mots, le faune lui indiqua vrais semblablement la direction a suivre pour sortir de cette forêt. il remarqua même un points de repaire qui lui avait échappé jusqu’à maintenant. Il s’agissait du pic des bossues reconnaissable a leur forme arrondi et difforme lui indiquant qu’il n’était plus que a quelque jours de marche du pays des nains.

En quelques pas le faune avait disparue aux milieux des arbuste et des fourrées, laissant seul les deux amis. Thoragrim regarda Waili-Ku et lui dit :

- Je me demande si nous le révérons un jours ! En tout cas ce qu’il ma dit et partager ce soir ma bien aider et toi aussi mon amis !

Sentant une odeurs de brûler, il ce rappelas ensuite que sont repas était sur le feux et ce dépêcha d’aller le retirais juste a temps pour sauver une partie du contenus de la casserole. Il partagea le repas en 2 partie égale laissant a sont amis les meilleurs morceau qui lui resté.

Ce soir la il resta éveiller encore quelque minute pansant a demain, regardant les étoiles, puis la fatigue le rattrapas et il s’endormit. Quant il ce réveilla, il devait déjà être proche de 10h du matin, le louveteaux s’amuser a effrayais les poissons dans le ruisseaux en aboyants et pour une fois depuis biens longtemps, Thoragrim avait bien dormis.

Il ce leva ce qui attiras l’attention de Waili-Ku,  il lui adressa un grand sourire et lui dit :

- Es tu prés a commencé une nouvelle vie mon jeune ami, je vais devenir forgerons ! Et qui sait plus tard qu’elle personnes nous rencontrerons? Mais je suis désoler je ne vais pas, directement te montrer les merveilles de mon pays, je n’en ai pas encore le courage. Mais nous avons d’autre chose a faire en attendant a commencer par trouver un endroit ou loger !

Sur c’est mots le nain commença a ranger le campement fessant, bien attention a ne pas oublier une seul de ces rune et vérifiant que le feux était bien éteint,cela dit quelque il en fabriqua une, s’appliquant sur la finesse des très et fessant biens ressortir le message qu’il voulais transmettre. Sur cette Glyphe un seul mots y était inscrit, en langue naine. Il avait fait en sorte garce a la magie que le temps ne l’érode pas, voici ce qui était gravais :

« MERCI »

Il l’installa a l’endroit exacte ou il avait fait la veille sont feux de camps espérant que le destinataire de ce message la  verrait un jours, puis il pris sont sac de voyage et partie. En ce lieux ou avait en une seul nuits poussais d’innombrable plante, mais pour Thoragrim c’était le lieux dans lequel il avait rencontrer un nouvelle amis et ou il avait enfin pu faire sont deuil. Il ne se dirigés pas vers ça terre natale mais vers une zone que lui seul connaissez bien toujours accompagner de sont fidèle compagnon.

 
propulsed by VANKA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: "Le nain et le faune"(Ft Puck)(FINI)  
Revenir en haut Aller en bas
 
"Le nain et le faune"(Ft Puck)(FINI)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Yan Ok, nain bâtisseur quelque peu mercenaire [fini]
» PUCK
» La Taverne du Nain Joyeux
» [TERMINÉ] Gurdal Gloignus, Nain de la Moria...
» Thornac, le Nain guerrier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Corvus Corax RPG :: LA TAVERNE DES JOUEURS :: Les Oubliettes-
Sauter vers: