Partagez | 
 

 Beware.

Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t206-beware http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t208-embrasse-moi http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t209-i-m-gonna-fly
Gif :
Race : Demi-cuachag
Magie : Polymorphie
Age : 86 ans
Statut : Pourriture
Avis sur la Chasse : Globalement toujours en conflit avec tout le monde, ça ne lui fait ni chaud ni froid, ah si, ça fait plus de corps.

Style de combat : Il se bat avec ses amies les plus fidèle, d'ailleurs c'est plutôt elles qui se battent pour lui la plupart du temps.
Pseudo : Megumi
Posts : 16
Points : 30
DC : Brad - Dunstan - Alak
Avatar : Drizzt Do'urden
Crédits : Emkun

MessageSujet: Beware.  Mer 16 Mai - 16:40

 
Lobhach "Duke of Flies" Olonrae

The urge to create is also a destructive urge.


 
Avatar : Drizzt Do'urden - Les Royaumes oubliés (Dongeons & Dragons) by Emkun, FadedHonesty & sagasketchbook

Nom : Olonrae
Prénom : Lobhach "The Duke of Flies"
Âge : 86 ans

Race : Demi-Cuachag

Sorcier, si oui préciser magie : Polymorphe

Statut : Pourriture

Membre d'une guilde : Non (Pas encore ?)

Avis sur la Chasse : C'est positif, ça fait plus de corps.


 
Caractère

 Il est difficile d’exprimer le caractère de quelqu’un d’instable sans utiliser ce terme.

Son côté Cuachag en fait quelqu’un de cruel, sombre, calculateur et meurtrier, mais heureusement, son côté humain le dote d’une exceptionnelle couardise, ainsi il évite le conflit...Du moins il l'évitait jusqu’à ce qu’il maîtrise pleinement ses pouvoirs. Maintenant il cherche parfois à se battre, mais uniquement s’il est sûr de pouvoir gagner, autrement il prendra la fuite.

Il n’a plus aucune forme de contact avec des humanoïdes depuis longtemps, se contentant de communiquer à l’instinct avec des insectes, aussi il est très difficile de savoir comment il réagirait si on s’adressait à lui bien qu’il sache évidemment parler la langue commune et le Parler noir.

 
black pumpkin



 

 
Derrière l'écran
Pseudo : Je te vois en train de fouiner ici
Prénom : WTFF
Âge : S'il te plait.
Pays : Non, franchement.
Fréquence de connexion : Barre toi.
Inventé ou scénario : Inventé.
Commentaires : J'n'ai répondu qu'à la question la plus importante <3
 
black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t206-beware http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t208-embrasse-moi http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t209-i-m-gonna-fly
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t206-beware http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t208-embrasse-moi http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t209-i-m-gonna-fly
Gif :
Race : Demi-cuachag
Magie : Polymorphie
Age : 86 ans
Statut : Pourriture
Avis sur la Chasse : Globalement toujours en conflit avec tout le monde, ça ne lui fait ni chaud ni froid, ah si, ça fait plus de corps.

Style de combat : Il se bat avec ses amies les plus fidèle, d'ailleurs c'est plutôt elles qui se battent pour lui la plupart du temps.
Pseudo : Megumi
Posts : 16
Points : 30
DC : Brad - Dunstan - Alak
Avatar : Drizzt Do'urden
Crédits : Emkun

MessageSujet: Re: Beware.  Mer 16 Mai - 16:41

   
Histoire

   

   

   

    Né d’un père humain et d’une mère Cuachag qui s’est un peu trop amusé avec sa proie avant de le dévorer, Lobhach a toujours été une aberration de la nature. Sa mère avait plusieurs fois songé à s’en débarrasser que ce soit pendant sa grossesse ou après sa naissance. Mais, sans trop savoir pourquoi, elle lui accorda le bénéfice du doute. Peut-être était-ce ça que l’on appelait instinct maternel. Elle ne lui ôta pas la vie, mais ne se comporta pas non plus comme une mère aimante, allant jusqu'à l’appeler Lobhach, mot qui signifiait fétide ou pourri et qui était d’autant plus insultant qu’il était dans la langue natale de l’humain qu’elle avait abusé. Ce nom, pourtant choisi à la va vite et sous le coup de la rage de ne pouvoir assassiner sa chaire et son sang se révéla bien plus approprié qu’on aurait pu le croire lorsque le semi-aik noir atteignit la première décennie. Même pour un Cuachag, l’enfant était étrange, notamment concernant son régime alimentaire. En effet, non content de manger de la chaire crue comme son peuple le faisait, Lobhach aimait lui faire subir un traitement particulier, il la laissait pourrir, se transformant peu à peu en charognard.

Le demi-cuachag avait une relation particulière avec la faune qui se développait sur les cadavres, les asticots, les vers et les mouches...Lui parlaient, l’attirant irrémédiablement vers eux, l’incitant à faire comme eux et, mieux encore, lorsqu’il se concentrait, il parvenait à leur parler aussi et même à les contrôler, à leur donner des ordres. Fier de lui, il songea un instant que ce pouvoirs pourrait lui permettre de faire ses preuves au sein du camp, de montrer qu’il valait quelque chose...Ça n’eut pas tout à fait l’effet escompté… À vrai dire, ça ne servit qu’a le rendre plus méprisable aux yeux des autres. La magie dont il faisait preuve répugnait les autres Cuachags malgré leur cruauté et, pire encore, était complètement inutile. Que pouvait-on bien faire d’une armée de mouche ? Surtout lorsque le batard qui la contrôlait était aussi couard, car, en effet, Lobhach n’était pas un grand adepte de la chasse ou des meurtres, il ne prenait que rarement part au combat et s’il s’attaquait à une cible, c’est qu’elle était déjà morte. Plus les années passaient, plus Lobhach se renfermait sur lui même préférant la compagnie des minis charognards, entrant de plus en plus souvent et de plus en plus longtemps en communion avec eux. Mais cette léthargie fut comme un piège qui se refermait lentement autour de lui et, avant même qu’il n’atteigne sa maturité, le courroux tomba. S’il refusait de chasser, il était inutile au clan, on lui laissa donc le choix, soit il disparaissait, quittant les forêts corrompues à tout jamais, soit il était exécuté sur le champ. Le choix avait été rapide. Il n’avait aucune attache ici, surtout pas sa mère, ni aucun ami et bien trop peur de la mort. Il quitta le camp à l’instant même sans demander son reste, terrifié à l’idée qu’on ne change d’avis et le poursuive. Mais ça n’arriva pas.

Étrangement, bien qu’il n’ait jamais vécu seul à proprement parlé, Lobhach ne se retrouva pas dépaysé et se révéla même plutôt débrouillard, aidé par des milliers d’yeux un peu partout, qui avait dit que les mouches étaient inutiles ? Son exil, bien que brutal, se révéla en fait être une des meilleures choses de sa vie, il avait quitté un endroit où il n’avait jamais été à sa place pour se retrouver livré à lui même dans le vaste monde mais si sa sentence pouvait sembler cruelle d’un point de vue extérieur, elle avait pourtant un délicieux goût de liberté, on ne le jugerait plus jamais ici, dans le trou qui lui servait de tanière entre les racines d’un gigantesque arbre mort à la lisière des bois corrompus avec les asticots pour seule compagnie.

Si Lobhach savait qu’il avait du sang humain -sa mère lui avait suffisamment répété qu’il était un bâtard- il n’avait jamais essayé d’entrer en contact avec eux, du moins jusqu'à maintenant car, l’inconvénient de ne plus faire parti du clan c’est que la nourriture ne venait plus à lui. Il trouvait bien quelques animaux morts de temps en temps, guidé par ses seules amies, mais ce n’était pas assez pour combler son appétit et le goût de la chaire humaine -laissée au soleil pendant trois ou quatre jours- lui manquait. Il allait devoir se mettre en chasse. Plutôt ironique lorsqu’on savait qu’il s’était fait bannir car il ne chassait pas assez.

Ainsi, Lobhach commença à fréquenter les abords d’un petit village sans jamais oser y entrer mais attirant les voyageurs imprudents dans les mailles de son filet. Il ne se battait jamais lui même, envoyant des hordes de mouches et d’asticots dévorer vivantes ses pauvres victimes jusqu’à ce que mort s’en suive avant de se repaître de la chaire en putréfaction qu’il récupérait. Son petit manège dura des années jusqu’à la fameuse “fois de trop”. Une cible moins faible et rampante que les humains habituels une cible dotée d’étranges pouvoirs, les mouches n’avaient jamais réussi à l’atteindre...Mais, lui, il avait vu Lobhach et avait fait le rapprochement entre les insectes, les attaques et lui...Le demi-cuachag était sans doute plus puissant que l’humain et aurait sans doute pu en venir à bout sans peine, mais il était pétrifié par la peur...Il n’avait osé ni fuir ni se battre mais, lorsque l’humain voulût porter le coup de grâce, Lobhach en réchappa en disparaissant, tout simplement, il s’était comme volatilisé. Et, lorsque l’homme secoua les vêtements qu’il avait laissé derrière lui, il n’y eut qu’une mouche qui s’en échappa, s’envolant jusqu'à s’evaporer dans les bois.


La sensation était fantastique. Le fait de voler, déjà, mais surtout cette vue. Il voyait partout autour de lui avec une netteté qu’il n’avait jamais connue auparavant, sans parler de cette impression de vitesse, tout était accéléré. Il aurait voulu ne plus jamais retrouver son apparence d’origine, mais son pouvoir n’était sans doute pas encore assez puissant pour le lui permettre et, sans crier gare, il retrouva subitement son corps. Grisé par l’expérience, Lobhach voulu par tout les moyens y regoûter, travaillant sans relâche afin d’atteindre la puissance ultime : la faculté de changer au gré de ses envies.

La tâche se montra plus ardue que ce qu’il aurait pensé, mais, après des années d’acharnement, il atteignit son but. À présent il pouvait passer d’une apparence à l’autre avec presque facilité. Boosté par sa réussite, Lobhach se sentit pousser des ailes -au sens littéral comme figuré- et se dit qu’il pouvait pousser un petit peu plus son exploration du côté des villes humaines, il avait l’avantage de pouvoir se camoufler dans le décors et presque disparaître s’il le souhaitait. C’est ainsi qu’il entendit parler de la Chasse. Les humains en avaient donc après les autres races ? C’était intéressant pour le demi-cuachag...En effet, qui disait conflit disait batailles et qui disait batailles disait amoncellement de cadavres…

Mais étrangement, alors qu’il avait évité toute forme de conflit jusque là, Lobhach décida contre toute attente de prendre part à la guerre à sa façon...Ainsi, quelques fois, un essaim de mouches s’en prenait à quelques pauvres innocents et ce qui restait des corps étaient marqué d’une inscription : “The Duke of Flies” surnom qu’il s’était trouvé pour signifier au Duc Edoras d’Eaglesham qu’il ne récoltait que ce qu’il avait semé...

   
black pumpkin




           
Beware the Duke of Flies
“Your rotten heart will cost you everything, except the things wich are as rotten as you” - ©Grey Wind
           
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t206-beware http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t208-embrasse-moi http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t209-i-m-gonna-fly
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t30-un-demi-elfe-n-est-plus-un-elfe http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t51-all-those-friendly-faces http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t52-keep-the-streets-empty-for-me
Gif : Admin pas content being like...
Race : Demi-aik
Age : 132 ans
Statut : Chasseur / Ermite
Avis sur la Chasse : Il hait aussi bien les hommes que la Faërie, mais ce n'est pas pour autant qu'il cautionne ces massacres.
De fait, il ne prendra les armes contre aucun de ces peuples et se sent bien mieux à l'écart de leurs querelles.

Style de combat : N'est pas un combattant, autant qu'il le peut se contente d'utiliser ses armes pour la chasse. Arc / Dague
Pseudo : Sieben
Posts : 454
Points : 156
DC : Fearghas McCóigreach / Daerrion'lyr Tsadeer
Avatar : Alexandre Astier
Crédits : Nekorse (dessin)

MessageSujet: Re: Beware.  Mer 16 Mai - 16:54


Te voilà validé.e !



Non.


Félicitation, te voici désormais acteur à part entière de la Grande Chasse aux Monstres !

Il est temps pour toi de prendre tes aises sur le forum, mais si tu ne sais pas par où commencer pas de panique, le Préambule est là pour toi. Sinon, n'oublie pas de bloquer ton avatar dans la partie du Bottin qui lui correspond (Réels ou Dessins), puis de te rendre dans la Gestion des Jeux afin de te préparer à la grande aventure Ecossaise qui t'attend !

Le Flood ainsi que la ChatBox (sur la Page d'Accueil) te sont également accessibles si jamais tu désirais faire plus ample connaissance avec tes futurs partenaires de jeux

Enfin, n'oublie pas que l'équipe administrative et moi-même restons à ta disposition si d'aventure tu avais la moindre question !


Il ne me reste plus qu'à te souhaiter le plus important : Bon jeu, et amuse-toi bien !

code (c) black pumpkin




Présence réduite pour une durée indéterminée.

Out into the darkness peering, long I stood there wondering, fearing,
Doubting, dreaming dreams no mortal ever dared to dream before
©️ FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t30-un-demi-elfe-n-est-plus-un-elfe http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t51-all-those-friendly-faces http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t52-keep-the-streets-empty-for-me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Gif : “Là où va le serpent, un dieu le précède.”
Race : Demi-aik
Magie : Polymorpge
Age : 100 ans
Statut : Guerrière
Avis sur la Chasse : A dire vrai, elle ne sait guère quoi y penser, elle se demande pourquoi un tel carnage, elle se demande si elle devrait lutter mais d'une part, elle aime aussi les humains, enfin du moins sa mère.
Elle possède le meilleur de ses parents, combattante, protectrice et férocité au combat de son père et gentillesse, rebelle, souriante mais aussi l'intelligence de sa mère, elle est donc très partagé et se pose des questions tout en tentant d'y répondre elle même.

Style de combat : - Daggy sait parfaitement se battre avec deux longues lames, elle pratique les attaques silencieuse, la traque aussi et la chasse à la perfection grâce à son père qui lui a enseigné les techniques des assassins.

- Elle sait se battre à main nu, tirer à l'arc et ce rapidement sans soucis, sait se battre avec une seule épée aussi.

- Elle combine parfois ses combats en tant qu'aik avec sa magie, soit tout simplement donner un coup d'épée, se changer en anaconda par exemple, attaque, redevenir aik et reprendre l'épée et ceux tout ça rapidement.

- Agile, rapide, discrétion, bonne escaladeuse, pisteuse, merci le père.
Pseudo : Panda
Posts : 81
Points : 208
Avatar : Maria Amanda
Crédits : Me

MessageSujet: Re: Beware.  Jeu 17 Mai - 14:37
Bienvenue!

C'est mal si je dis que tu es beau?





Budinas bardonA ulati, mon atron, A brogi'm cumbrogon!Exs tou' uradiu uorrobirt. Cenetlon clouision, Cauaron caleton. A blatu blande bitos biuon! A m' atriia, a ma helvetia!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t206-beware http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t208-embrasse-moi http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t209-i-m-gonna-fly
Gif :
Race : Demi-cuachag
Magie : Polymorphie
Age : 86 ans
Statut : Pourriture
Avis sur la Chasse : Globalement toujours en conflit avec tout le monde, ça ne lui fait ni chaud ni froid, ah si, ça fait plus de corps.

Style de combat : Il se bat avec ses amies les plus fidèle, d'ailleurs c'est plutôt elles qui se battent pour lui la plupart du temps.
Pseudo : Megumi
Posts : 16
Points : 30
DC : Brad - Dunstan - Alak
Avatar : Drizzt Do'urden
Crédits : Emkun

MessageSujet: Re: Beware.  Jeu 17 Mai - 14:50
Eheh disons que c'est à tes risques et périls <3




           
Beware the Duke of Flies
“Your rotten heart will cost you everything, except the things wich are as rotten as you” - ©Grey Wind
           
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t206-beware http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t208-embrasse-moi http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t209-i-m-gonna-fly
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Gif : “Là où va le serpent, un dieu le précède.”
Race : Demi-aik
Magie : Polymorpge
Age : 100 ans
Statut : Guerrière
Avis sur la Chasse : A dire vrai, elle ne sait guère quoi y penser, elle se demande pourquoi un tel carnage, elle se demande si elle devrait lutter mais d'une part, elle aime aussi les humains, enfin du moins sa mère.
Elle possède le meilleur de ses parents, combattante, protectrice et férocité au combat de son père et gentillesse, rebelle, souriante mais aussi l'intelligence de sa mère, elle est donc très partagé et se pose des questions tout en tentant d'y répondre elle même.

Style de combat : - Daggy sait parfaitement se battre avec deux longues lames, elle pratique les attaques silencieuse, la traque aussi et la chasse à la perfection grâce à son père qui lui a enseigné les techniques des assassins.

- Elle sait se battre à main nu, tirer à l'arc et ce rapidement sans soucis, sait se battre avec une seule épée aussi.

- Elle combine parfois ses combats en tant qu'aik avec sa magie, soit tout simplement donner un coup d'épée, se changer en anaconda par exemple, attaque, redevenir aik et reprendre l'épée et ceux tout ça rapidement.

- Agile, rapide, discrétion, bonne escaladeuse, pisteuse, merci le père.
Pseudo : Panda
Posts : 81
Points : 208
Avatar : Maria Amanda
Crédits : Me

MessageSujet: Re: Beware.  Jeu 17 Mai - 15:04
Pourquoi donc ? ~





Budinas bardonA ulati, mon atron, A brogi'm cumbrogon!Exs tou' uradiu uorrobirt. Cenetlon clouision, Cauaron caleton. A blatu blande bitos biuon! A m' atriia, a ma helvetia!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Beware.  
Revenir en haut Aller en bas
 
Beware.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Beware the Batman
» (+) beware of the wolf
» Selen - Pyrates beware !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Corvus Corax RPG :: REGISTRE :: Highlanders Présents :: Fiches Validées-
Sauter vers: