Partagez | 
 

 La cueillette d'un étrange fruit [Alak Quel'Tlarn][Fini]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Humain
Age : 45 ans
Statut : Nonne renégate
Avis sur la Chasse : Elle considère que les membres de la faërie sont également des créatures de Dieu, et que c'est donc un fratricide de les exterminer.

Style de combat : Pacifiste, elle se livre à la violence si elle ne peut fuir.
Pseudo : Tunglskin
Posts : 52
Points : 114
Avatar : Annelise Hesme
Crédits : /

MessageSujet: La cueillette d'un étrange fruit [Alak Quel'Tlarn][Fini]  Lun 30 Avr - 13:06
Le cœur,
la source la plus ordinaire des illusions de l'esprit

 

Siobhàn avait entrainé Arielle dans les bois ce matin là. La novice n'aimait pas s'éloigner de l'ermitage, où elle se sentait en sécurité et la religieuse avait dû déployer des trésors d'éloquence pour la convaincre de l'accompagner dans sa promenade. Siobhàn en était persuadée, des marches régulières étaient bonnes pour le corps et l'esprit. De plus, les bois offraient de multiples ressources pour améliorer leur ordinaire: en cette saison, ortie et ail des ours offraient leurs feuilles tendres aux palais en quête de douceurs.

Ainsi, elles marchaient quelques centaines de mètres et s'arrêtaient pour remplir leurs paniers des denrées offertes par la forêt. Quand le soleil fut haut dans le ciel, elles avaient avec elles presque plus de plantes comestibles qu'elles ne pouvaient en porter. Siobhàn s'était accroupie pour couper de l'oseille sauvage avec l'aide d'une petite serpe. Une dizaine de mètres derrière elle, Arielle fouillait les sous-bois à la recherche d'une plante médicinale qui poussait dans la même zone l'année passée.

La journée était calme, l'air léger et un peu piquant. Une belle matinée de printemps, offerte par Dieu à ses créatures pour leur permettre de vaquer à leurs occupations dans la joie. L'oseille avait un parfum entêtant, particulièrement agréable, si bien que Siobhàn voulu en cueillir un peu plus. Elle s'avança plus loin du chemin, ramassant des brassées de feuilles au parfum enivrant, promesse de plats savoureux et bien assaisonnés.

Et puis dans les fourrés, la religieuse découvrit une main. Cette découverte lui sembla si inattendue qu'elle mit quelques instants à se rendre compte qu'elle était toujours accroché à un bras, lui même relié à un corps qui se fondait dans les ombres. Affolée, Siobhàn appela à elle sa novice à grands cris, tout en examinant déjà l'homme, manifestement inconscient. Le pauvre ne respirait pas la santé: depuis quand se trouvait il là, impossible de le savoir.

"Pauvre homme... Regarde cette pauvre créature, Arielle, il est si mal en point que sa peau à tourné au gris." s'émut la religieuse en tapotant délicatement la joue du malade.

Elles ne pouvaient pas décemment le laisser ici, mais il était puissamment bâti. Elles seraient bien en peine de le transporter jusqu'à l'ermitage. Comme à leur habitude, elles firent avec les moyens du bord. A l'aide de deux longues branches et de la cape de Siobhàn, elles fabriquèrent un brancard de fortune qu'elles tirèrent, poussèrent et hissèrent plus qu'elle ne portèrent. Renonçant à l'emmener jusqu'à leur maison, où il aurait en plus fallu porter l'homme sur un lit, les deux nonnes l'installèrent sur le sol garni de paille de la chapelle.

Allumant un feu devant la porte, Arielle se mit à préparer ses mélanges de plantes pour ramener l'inconnu parmi les vivants. Cette activité semblait à Siobhàn plus mystique de le plus grand des mystères de la chrétienté. N'entendant rien à la discipline, elle laissait à sa novice le soin de préparer les différents médicaments. Son rôle était plus spirituel: humectant d'un linge le front de leur protégé et marmonnant des prières, elle attendit de voir un signe de vie chez lui.

 
propulsed by VANKA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t151-friend-please http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t150-i-m-back-bitches
Gif :
Race : Drow
Magie : Enchantement
Age : 128 Ans
Statut : Enchanteur
Avis sur la Chasse : Lets. Eat. All. Of. Them.

Style de combat : Il maîtrise à peu près bien toutes les armes mais préfère celles de jets comme les couteaux de lancer qu'il aura enchanté au préalable.
Pseudo : Megumi
Posts : 35
Points : 52
DC : Brad - Dunstan
Avatar : Jason Momoa
Crédits : /

MessageSujet: Re: La cueillette d'un étrange fruit [Alak Quel'Tlarn][Fini]  Lun 30 Avr - 14:48
Le cœur,
la source la plus ordinaire des illusions de l'esprit

 

Il ne maîtrisait absolument pas ses pouvoirs. Enfin si. Non. Si. Disons que ce n'était pas toujours concluant, quoi. Peut être avait-il vu trop grand cette fois ? Mais il était en colère. La femme poisson rencontrée la nuit précédente l'avait passablement mis hors de lui, et lorsqu'il était hors de lui il ne contrôlait pas, c'était comme ça. Il devait évacuer la puissance comme il le pouvait, ou ne le pouvait pas d'ailleurs. Expliqué comment il en était arrivé là était un peu difficile dans la mesure où il ne comprenait jamais où il avait échoué, c'était un peu comme réaliser deux fois la même action avec une égale chance de succès ou d’échec. Oh, il devait bien exister une explication, mais c'était s'avouer vaincu que de la demander à quelqu'un. Tant qu'il ne la trouverait pas seul, Alak resterait dans le flou. Et dans l'inconscience, en l’occurrence. La dernière image qu'il avait eue c'était un arbre qui prenait feu devant lui. Incapable de dire si c'était réel ou une simple hallucination, il avait également ressenti les tremblements et les fourmis caractéristiques dans ses membres supérieurs et entendu le violent bourdonnement résonner dans ses oreilles.

Puis plus rien.

Ce fut le trou noir complet pendant un temps indescriptible. Etait-il resté inconscient des heures ? Des jours ? Quelques minutes ? C'était difficile à dire tant ça pouvait être variable. Ce sont des mots qui le ramenèrent à lui. Des marmonnements diffus passablement désagréables autant par leur totale absence de sens à ses yeux que par leur ininterruption. Alak allait devenir dingue si la chose qui parlait ne se taisait pas. Plus il reprenait conscience, plus ça lui paraissait insupportable. D'un seul mouvement brusque, il tendit le bras, serrant une gorge entre ses doigts noirâtres. Puis il ouvrit les yeux, contemplant sa prise d'un œil mauvais. Il y avait une femme penchée au dessus de lui, c'était elle qu'il étranglait. Un rapide regard autour de lui le plongea un peu plus dans la confusion. Où est-ce qu'il était ? L'endroit lui était totalement inconnu. Et cette femme...Elle semblait fragile, sûrement humaine, un brusque mouvement du poignet l'aurait tuée, mais Alak s'abstint. Il serra plus fort pendant quelques secondes avant de relâcher violemment sa prise, projetant la femme au sol alors qu'il se relevait vivement. Par réflexe, il adopta une position défensive, les jambes légèrement fléchies, l'une plus tendue que l'autre, son regard perçant scrutant l'endroit, revenant sur la femme après chaque investigation, il avisa une issue, mais ne bougea pas. Il voulait comprendre.

 
propulsed by VANKA



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t151-friend-please http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t150-i-m-back-bitches
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Humain
Age : 45 ans
Statut : Nonne renégate
Avis sur la Chasse : Elle considère que les membres de la faërie sont également des créatures de Dieu, et que c'est donc un fratricide de les exterminer.

Style de combat : Pacifiste, elle se livre à la violence si elle ne peut fuir.
Pseudo : Tunglskin
Posts : 52
Points : 114
Avatar : Annelise Hesme
Crédits : /

MessageSujet: Re: La cueillette d'un étrange fruit [Alak Quel'Tlarn][Fini]  Lun 30 Avr - 16:24
Le cœur,
la source la plus ordinaire des illusions de l'esprit

 

"Sub tuum præsídium confúgimus..." Siobhàn psalmodiait le Sub tuum en trempant un linge propre dans une cuvette d'eau fraîche. "...Sancta Dei Génetrix." elle posa le tissu humide sur le front du malade. "Nostras deprecatiónes ne despícias in necessitátibus..." sa main arrangea délicatement les cheveux de l'homme dans un geste d'une douceur maternel et sa prière prenait des accents de berceuse. "...sed a perículis cunctis líbera nos semper..." enfin, elle sourit en voyant apparaitre des minuscules signes de conscience chez l'inconnu. Une imperceptible expression dans le visage, de légers frémissements dans ses paupières qui ne tarderaient pas à s'ouvrir. "Virgo gloriósa et benedíct..."

Puis quelque chose la saisit à la gorge, juste avant qu'elle n'achève le dernier mot du dernier vers de sa prière. A la place, Siobhàn ne put émettre qu'un râle éraillé dans un souffle presque entièrement étouffé. Par réflexe, elle avait posé ses mains sur celle qui l'étranglait. Sa prise était de fer. Aucune pensée ne montait vers Dieu dans son esprit asphyxié, aucune pensée ne lui venait tout court d'ailleurs. Sa seule obsession était de respirer librement.

Le malade la projeta vers le mur avec autant de facilité que si elle avait été un fagot de bois. La religieuse ne sentit qu'à peine le rude choc avec le sol, trop occupée à prendre une grande goulée d'air. Immédiatement, elle fut prise d'une quinte de toux, la gorge douloureuse. Elle se redressa péniblement sur un coude, sonnée, pour prendre quelques longues inspirations douloureuses. Siobhàn leva les yeux vers la croix de bois qui trônait au fond de la pièce et se souvint enfin de louer la Grâce d'être encore en vie.

Puis un hurlement hystérique, suraigu, suivit d'un bruit de poterie brisée. Quand elle se retourna, la religieuse vit la porte ouverte sur Arielle qui avait lâché son bol de tisane dans sa tétanie. La novice semblait au bord du malaise, figée comme une statue à contre jour du paysage radieux qui se détachait derrière elle.

"Au nom de Dieu, cours petite idiote!" cria-t-elle dans un croassement rauque, au bout d'un long instant de flottement.

Mais déjà Arielle avait enfilé sa seconde peau. Un grand lièvre élancé au pelage foncé les fixa un court instant, assit au milieu d'un tas de vêtements. Puis il s'élança vers les bois qu'il atteignit en quelques secondes. Enfin ramenée à la réalité, Siobhàn s'assit prudemment et rajusta dignement son châle sur ses épaules. Elle épousseta vivement sa robe, puis joignit les mains dans son giron.

"Enfin qu'est-ce que ça signifie?"
demanda-t-elle d'une voix cassée mais digne. Elle fut prise d'une nouvelle quinte de toux et poursuivit. "Nous vous avons trouvés inconscient, nous vous avons recueilli et soigné. Admettez au moins que nos intentions n'étaient pas mauvaises."


 
propulsed by VANKA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t151-friend-please http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t150-i-m-back-bitches
Gif :
Race : Drow
Magie : Enchantement
Age : 128 Ans
Statut : Enchanteur
Avis sur la Chasse : Lets. Eat. All. Of. Them.

Style de combat : Il maîtrise à peu près bien toutes les armes mais préfère celles de jets comme les couteaux de lancer qu'il aura enchanté au préalable.
Pseudo : Megumi
Posts : 35
Points : 52
DC : Brad - Dunstan
Avatar : Jason Momoa
Crédits : /

MessageSujet: Re: La cueillette d'un étrange fruit [Alak Quel'Tlarn][Fini]  Lun 30 Avr - 18:26
Le cœur,
la source la plus ordinaire des illusions de l'esprit

 
Il s'était passé un certain nombre de choses depuis qu'il avait repris conscience. Pourtant ça avait été fait dans un très court laps de temps. La pièce avait été inondée de lumière, puis un hurlement avait vrillé les tympans du Drow, déjà aux prises avec une migraine lancinante. L'elfe noir posa la main sur son front en grimaçant alors qu'il tournait la tête vers la direction d'où provenait l'exclamation. Il vit une jeune fille, sur le porche. Il ne la détaillait pas très bien à cause de la lumière mais elle semblait tétanisée et sur le point de s'évanouir. Alak sentait la peur, mais il était trop faible et nauséeux pour tenter quoi que ce soit. En fait il n'en eut pas le temps, parce qu'au moment où il réfléchissait à comment agir, l'autre femme, celle qu'il avait projetée au sol, lui cria -du moins autant qu'elle le pouvait avec sa gorge douloureuse- de fuir. Cette fois, Alak n'en crut pas tellement ses yeux. Du moins pas au début. La petite sembla...Réduire de taille...Vraiment drastiquement parce qu'elle en vint à disparaître sous ses vêtements. Puis, soudain, une lièvre jaillit de sous les étoffes pour s'enfuir à toute vitesse dans une gerbe de poussière lorsqu'il atteint l’extérieur. Le Drow se redressa, indécis, et cligna des yeux quelques secondes d'incrédulité avant de se souvenir d'Erifra et sa capacité à se changer en fauve. Les humains aussi pouvaient faire ça ? Enfin c'était quand même beaucoup moins impressionnant. En fait c'était même vraiment...Amusant. Un sourire en coin étira ses lèvres et il s'apprêtait à aller courir après le lapin lorsque l'autre femme attira de nouveau son attention.

Elle s'était redressée en position assise, bien droite et digne, et époussetait ses vêtements tout en lui parlant d'un ton sec, rendu rauque par l’étranglement -Alak avait peut être serré plus qu'il n'aurait cru, ou peut être souffrait elle car elle n'était qu'humaine, il ne saurait dire. Etait-elle en train de...Lui faire la morale... ? L'elfe noir croisa les bras pour l'écouter, le regard fiché dans le sien. Il conservait son air sauvage de prédateur, mais ne montrait pas d'autre signe d'hostilité autant dans sa position que dans ses expression. Il semblait presque l'écouter religieusement. Savait-elle à quoi elle avait affaire ou l'ignorait-elle complètement. Détendu, Alak décida d'entrer dans son jeu. Il aurait le temps d'être violent plus tard, cette femme là comme l'autre, celle qui avait fuit, ne représentait pas le moindre danger pour lui. C'était plutôt elles qui avaient de la chance qu'il n'ait pas faim. Encore faible, il s'accroupit, le haut du corps appuyé sur ses cuisses en une position de repos bien qu'il aurait pu bondir s'il en avait eu besoin, puis il hocha doucement la tête avant de la baisser un peu.

« Pardonnez-moi... » Commença-t-il en Parler Noir avant de se reprendre, conscient qu'elle ne saurait comprendre. La langue ressemblait fort à de l'elfique, surtout sur une phrase aussi courte, peut être que ça aussi aurait le pouvoir de la tromper. « Pardonnez-moi. Vous m'avez juste surpris, j'ai l'habitude d'être...Un peu brusque...Lorsque je me sens menacé. »

Reprit-il en commun. Il leva les yeux vers la femme. Elle ne semblait pas en mauvais état. Pas à ce qu'il pouvait en juger en tout cas. Peut être aurait elle simplement du mal à avaler pendant quelque jour, du moins s'il ne la tuait pas avant, bien sûr.

 
propulsed by VANKA



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t151-friend-please http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t150-i-m-back-bitches
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Humain
Age : 45 ans
Statut : Nonne renégate
Avis sur la Chasse : Elle considère que les membres de la faërie sont également des créatures de Dieu, et que c'est donc un fratricide de les exterminer.

Style de combat : Pacifiste, elle se livre à la violence si elle ne peut fuir.
Pseudo : Tunglskin
Posts : 52
Points : 114
Avatar : Annelise Hesme
Crédits : /

MessageSujet: Re: La cueillette d'un étrange fruit [Alak Quel'Tlarn][Fini]  Lun 30 Avr - 19:50
Le cœur,
la source la plus ordinaire des illusions de l'esprit

 
Siobhàn resta fièrement assise sur ses talons, l'air courroucée, face à son hôte indélicat qui gisait toujours sur la cape de la religieuse. Elle doutait à présent de l'humanité de celui ci, elle n'était pas certaine qu'un homme, même entraîné puisse ainsi la secouer, comme si elle avait été une poupée de chiffon. Quand il se redressa pour s'accroupir, par ailleurs toujours sur la cape de Siobhàn.

Elle s'efforça de rester de marbre, tiraillée tant par la crainte que par la frustration de voir sa cape piétinée de la sorte. Son hôte prit la parole dans une langue inconnue, qui n'avait aucun élément qu'elle parvenait à comparer à une de celle qu'elle connaissait. Ni du grec, ni du latin, ni même du commun et encore moins de la langue d'oc, mais peut être quelque chose... de l'elfique? Du peu qu'elle en connaissait par Arielle, qui elle même ne parlait pas bien la langue de sa mère.

Siobhàn n'eut pas le temps de se pencher plus longuement sur cette hypothèse. L'inconnu s'était reprit pour adopter le commun et présentait de bien faibles excuses au vu de la violence de l'agression. Indignée, elle massa son cou martyrisé, puis s’exhorta à la compréhension. Il avait très bien pu paniquer et elle avait déjà pu remarquer que les réactions des autres peuples ne répondaient pas toujours aux codes humains.

"Je conçois que pour quelqu'un comme vous, trouver un membre du clergé chrétien penché au dessus de vous au réveil peut être inquiétant." concéda-t-elle sur un ton encore froid et se sentit obligée de préciser: "Cependant, je ne partage pas les positions belliqueuses de mes pairs, vous êtes en sécurité."

Siobhàn avait honte de toujours se méfier de son hôte, alors qu'il avait très humblement fait acte de contrition. Mais leur premier contact avait été suffisamment effrayant pour rester immortel dans son esprit. C'était plus fort qu'elle, elle ne parvenait pas à compter sur la bonté de âme pour garantir sa sécurité. Elle ne savait plus quoi faire de ce malade encombrant et potentiellement dangereux.

 
propulsed by VANKA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t151-friend-please http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t150-i-m-back-bitches
Gif :
Race : Drow
Magie : Enchantement
Age : 128 Ans
Statut : Enchanteur
Avis sur la Chasse : Lets. Eat. All. Of. Them.

Style de combat : Il maîtrise à peu près bien toutes les armes mais préfère celles de jets comme les couteaux de lancer qu'il aura enchanté au préalable.
Pseudo : Megumi
Posts : 35
Points : 52
DC : Brad - Dunstan
Avatar : Jason Momoa
Crédits : /

MessageSujet: Re: La cueillette d'un étrange fruit [Alak Quel'Tlarn][Fini]  Lun 30 Avr - 22:49
Le cœur,
la source la plus ordinaire des illusions de l'esprit

 
Alak commença par froncer les sourcils avant d'en hausser un, blasé, tandis que la femme parlait.

« Un membre du quoi ? »

L'interrompit-il, même si dans le fond ça l’indifférait complètement. Lorsqu'elle avança par la suite qu'il était en sécurité, un rire de fond de gorge lui échappa. Il n'avait jamais douté qu'il l'était, s'il était à la place de l'humaine, c'est plutôt pour lui qu'il s'en ferait. Mais il se garda de le dire. Pas comme ça du moins. Il secoua la tête et se redressa pour faire les cent pas, comme un lion en cage, quittant l'étoffe qu'il piétinait jusqu'à présent. Malade, il ne l'était plus. Fort d'une vaillance retrouvée, il observa quelques instants la femme toujours prostrée au sol, avant de se déporter vers la porte. Il aurait pu partir, tout simplement, mais quelque chose l’intéressait, l'autre femme.

Il jeta un coup d’œil dehors, voir s'il pouvait la localiser rien qu'à la vue, mais elle était invisible. Peut être était-elle très loin maintenant. Dommage, c'était vraiment intéressant comme bestiole. Il scruta les environs, poussant du pieds les débris de poterie que la femme avait lâchée. Finalement il fit quelques pas dehors pour tendre l'oreille. Bien plus développée que celle des humains, s'il se concentrait et qu'elle était toujours dans le coin, il pourrait la localiser. Dans son envie de chasser, il avait presque totalement oublié l'autre femme, celle qui se trouvait encore dans la chapelle. Il ferma les yeux, ralentissant sa respiration pour ne la porter qu'à son minimum et garder ses sens en alerte. Un craquement attira son attention et il sourit en coin, prêt à s'élancer à la poursuite de sa future cible.

 
propulsed by VANKA



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t151-friend-please http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t150-i-m-back-bitches
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Humain
Age : 45 ans
Statut : Nonne renégate
Avis sur la Chasse : Elle considère que les membres de la faërie sont également des créatures de Dieu, et que c'est donc un fratricide de les exterminer.

Style de combat : Pacifiste, elle se livre à la violence si elle ne peut fuir.
Pseudo : Tunglskin
Posts : 52
Points : 114
Avatar : Annelise Hesme
Crédits : /

MessageSujet: Re: La cueillette d'un étrange fruit [Alak Quel'Tlarn][Fini]  Mar 1 Mai - 12:11
Le cœur,
la source la plus ordinaire des illusions de l'esprit

 

Le rire de l'inconnu n'appela guère celui de Siobhàn. Il ne rendait le personnage qu'encore plus inquiétant, car ce n'était pas un éclat de rire joyeux, nerveux ou même soulagé. C'était presque plus proche du grondement du loup que de quoi que ce soit d'autre. La religieuse frissonna: quel genre de mauvais diable avait elle invité dans sa chapelle?

"Heu oui, le clergé chrétien..." poursuivit-elle pour garder une contenance. "L'ensemble des prêtres de Jésus Christ en somme."

Siobhàn se leva précipitamment pour le suivre quand il se dirigea vers la porte. Il ne devrait pas déjà être capable de se tenir debout, lui qui était resté inconscient au moins une heure. Son malade n'était définitivement pas humain, un membre de cette race ne serait pas capable d'un tel exploit. La religieuse n'eut même pas le temps de le rejoindre, qu'il était déjà dehors, debout au milieu des tombes du cimetière. Elle se porta à sa hauteur d'un pas vif en recommandant:

"Vous devriez rester au lit mon fils, vous étiez inconscient un long moment. Même si vous vous sentez fort, vous avez encore besoin de repos."

La religieuse n'était toujours pas très à l'aise. Son hôte lui paraissait menaçant, même si au final il avait simplement pu prendre un coup sur la tête et avoir de fait une attitude étrange. Tout le problème était dans cette incertitude. Est ce que son invité se comportait ainsi à cause d'une quelconque affliction? Auquel cas, il était tout pardonné, il n'était pas maître de lui même. Et si il se comportait ainsi intentionnellement, alors ce ne serait plus à Siobhàn d'effacer ses péchés.

Il avait fermé les yeux et respirait profondément. La religieuse craignit qu'il ne s'évanouisse à nouveau, mais non, il semblait plutôt chercher quelque chose. Elle effleura la croix de bois qui reposait sur sa poitrine sous ses vêtements, priant le Seigneur pour qu'Arielle ait fuit assez loin de ce danger publique. Mais le danger qu'il représentait n'enlevait rien à la règle qu'elle s'était fixé: prendre soin de tous sans distinction.

"Permettez moi d'insister, vous êtes encore faible. Mais si vous êtes capable de marcher, je peux vous offrir un meilleur lit et un repas chez moi plutôt que dans la chapelle, vous y serez plus à l'aise."

 
propulsed by VANKA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t151-friend-please http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t150-i-m-back-bitches
Gif :
Race : Drow
Magie : Enchantement
Age : 128 Ans
Statut : Enchanteur
Avis sur la Chasse : Lets. Eat. All. Of. Them.

Style de combat : Il maîtrise à peu près bien toutes les armes mais préfère celles de jets comme les couteaux de lancer qu'il aura enchanté au préalable.
Pseudo : Megumi
Posts : 35
Points : 52
DC : Brad - Dunstan
Avatar : Jason Momoa
Crédits : /

MessageSujet: Re: La cueillette d'un étrange fruit [Alak Quel'Tlarn][Fini]  Mar 1 Mai - 22:56
Le cœur,
la source la plus ordinaire des illusions de l'esprit

 
Alak allait presque s'élancer dans la chasse lorsque la deuxième femme le déconcentra. Elle parlait à tort et à travers, de choses dont il se fichait éperdument. Avait-il besoin de repos ? Non. Avait-il faim ? Oui. Y pouvait elle quelque chose ? De nouveau non. Agacé il tenta de tenir un moment, espérant qu'elle s'arrêterait d'elle même. Mais elle n'en fit rien et Alak tourna un regard morne vers elle.

« Est-ce que tu vas te taire ? »

Lâcha-t-il par pur réflexe dans sa langue natale. Il ne prit pas la peine de se corriger cette fois, ça n'en valait pas la peine, l'humaine allait sûrement s'insurger et il n'aurait pas la paix. Il soupira et décida plutôt de faire abstraction. A nouveau il se concentra, fermant son esprit et se désintéressa de la femme pour plutôt tenter de localiser l'autre. Elle était toujours là, il le sentait. Qu'est-ce qu'elle faisait encore là, cette gourde. Se souciait-elle de l'autre femme ? Attendait-elle qu'Alak s'en aille pour se sentir en sécurité ? Avec un grondement de contentement, le Drow fit les quelques pas qui le séparait de l'endroit où il se trouvait, ce qui semblait être un cimetière, du début de forêt qui semblait entourer le lieu. Une fois dans les fourrés, l'elfe noir sourit légèrement. Elle n'était pas loin. Sans doute n'osait-elle pas bouger de peur de se faire remarquer, mais elle respirait fort, les lièvres n'étaient pas des plus discrets pour ceux qui savaient écouter, et encore moins sous le coup de la panique. Alak l'avait repérée, elle se tapissait dans les buissons. Il passa quelques fois devant elle sans encore frapper cependant, attendant qu'elle baisse sa garde. Il n'oubliait pas que, même s'il savait où elle était, elle avait toujours son incroyable vivacité pour avantage.

Il attendit encore un moment, prenant en compte la portée de son bras et l'inclinaison qu'il devrait faire pour l'attraper en un coup vif, sans bavure, sans erreur, il n'aurait droit qu'à un essai, s'il échouait il la perdrait à coup sûr.

Il s’élança. Vivement, sans crier gare, d'un geste sûr, d'une précision incroyable. Et il referma la main sur des oreilles duveteuses. Avec un sourire en coin, il se redressa, tenant un pauvre lièvre tétanisé par la peur à bout de bras. Il le replia légèrement pour approcher l'animal plus près de son visage et pouvoir le détailler un peu. C'était une bien jolie prise, il aurait pu n'en faire qu'une bouchée.

« Tu pensais que tu m'échapperais ? »

Siffla-t-il d'un ton mauvais qui ne rendait pas la langue utilisée plus rassurante à entendre. Pourtant il souriait toujours, tranquille et calme, comme quelqu'un qui avait eu ce qu'il voulait.

 
propulsed by VANKA



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t151-friend-please http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t150-i-m-back-bitches
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Humain
Age : 45 ans
Statut : Nonne renégate
Avis sur la Chasse : Elle considère que les membres de la faërie sont également des créatures de Dieu, et que c'est donc un fratricide de les exterminer.

Style de combat : Pacifiste, elle se livre à la violence si elle ne peut fuir.
Pseudo : Tunglskin
Posts : 52
Points : 114
Avatar : Annelise Hesme
Crédits : /

MessageSujet: Re: La cueillette d'un étrange fruit [Alak Quel'Tlarn][Fini]  Mer 2 Mai - 13:37
Le cœur,
la source la plus ordinaire des illusions de l'esprit

 
Siobhàn eut un mouvement de recul involontaire quand la brute se retourna vers elle. Honteuse de sa faiblesse, elle se redressa de toute sa hauteur et leva le menton dans une posture plus érigée que jamais. Hors de question qu'elle cède un pouce de terrain à cet impudent qu'elle avait recueilli et soigné, et qui se permettait presque de lui cracher sur les pieds en retour! L'homme lui lâcha encore quelques mots dans son étrange langage et la religieuse cru avoir gagné: il disparu dans les bois sans se retourner.

Siobhàn resta là, plantée devant la chapelle à guetter le moindre mouvement entre les arbres. Mais rien, le démon était bien parti, laissant les servantes de Dieu en paix. Il ne lui restait plus qu'à retrouver Arielle et ce serait peut être ça le plus compliqué. Pour l'avoir déjà expérimenté, la religieuse savait que débusquer un lièvre en particulier dans la forêt était long et compliqué. Mieux valait prévoir de quoi voyager quelques jours, la novice devait déjà être loin à la vitesse de ses jambes de lièvre.

La religieuse se détournait déjà pour retourner vers la maison, quand une mouvement vif à la limite de son champ de vision, accompagné d'un léger bruit, la poussa à se retourner à nouveau. Elle ne vit rien, mais le doute subsistait. Rassemblant tout son courage, Siobhàn se rapprocha de la lisière des bois pas après pas, glacée jusqu'aux os. Quand elle croisa finalement le regard doré d'un lièvre, suspendu dans une position peu naturelle, la religieuse manqua de tomber à genoux.

Car un miracle était à présent leur seule chance de Salut. En apercevant son mentor, Arielle s'était faiblement agitée, sans faire faiblir la poigne qui la suspendait par les oreilles dans cette posture humiliante.

"Vous brûlerez en enfer, il n'y a rien à sauver dans vôtre âme." cracha Siobhàn, au désespoir.

Mais le miracle tant attendu, la novice l'accomplit elle même sans aucune aide divine. Si elle faisait disparaître ses longues oreilles, le démon ne la retenait plus que par quelques mèches de cheveux qu'elle lui laissa bien volontiers pour se précipiter vers Siobhàn dès sa forme humaine reprise. Nue comme au jour de sa naissance, l'adolescente s'abrita derrière son mentor, encore tremblante.

Sur une impulsion, la religieuse saisit sa novice par la main et se mit à courir de toutes ses forces vers la chapelle. Arielle peinait à courir, sans chaussures ni vêtements pour se protéger des pierres, des racines et des ronces mais Siobhàn ne lui laissait pas le choix. Peu habituée à courir, cette dernière était déjà à bout de souffle et rêvait de s'arrêter mais il leur fallait à tout prix atteindre la chapelle et barrer la porte au plus vite.

 
propulsed by VANKA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t151-friend-please http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t150-i-m-back-bitches
Gif :
Race : Drow
Magie : Enchantement
Age : 128 Ans
Statut : Enchanteur
Avis sur la Chasse : Lets. Eat. All. Of. Them.

Style de combat : Il maîtrise à peu près bien toutes les armes mais préfère celles de jets comme les couteaux de lancer qu'il aura enchanté au préalable.
Pseudo : Megumi
Posts : 35
Points : 52
DC : Brad - Dunstan
Avatar : Jason Momoa
Crédits : /

MessageSujet: Re: La cueillette d'un étrange fruit [Alak Quel'Tlarn][Fini]  Jeu 3 Mai - 14:09
Le cœur,
la source la plus ordinaire des illusions de l'esprit

 
Alak poussa un petit soupir. Comme il l'avait prévu, la hase était vive et rapide. En plus il avait été déconcentré par l'autre femme qui les avait rejoints. Elle s'était laissée tomber au sol, avançant qu'il n'y avait rien à sauver. Le drow n'avait pas tellement comprit. C'était une sorte de...Culte ? Il secoua la tête, ça n'avait aucune importance. Seulement sa proie en profita pour changer d'apparence à nouveau. Il avait presque oublié ce détail. Cette fois il n'eut pas le temps de l'attraper. Enfin, il aurait bien pu lancer son bras pour la choper, mais il était un peu tétanisé de surprise. Il n'en avait même pas eu le réflexe. Son regard resta figé un moment sur la mèche de cheveux qu'il avait en main.

Il avait tourné la tête juste à temps pour voir les deux femmes fuir tant bien que mal et il sourit en coin en les observant. Il aurait aisément pu les rattraper, mais il décida de changer de stratégie. En effet, il n'avait pas l'impression que ses cibles lui avaient  échappé, en fait il avait presque envie de prendre son temps. Les deux femmes auraient la vie sauve. Mais il ne voulait pas non plus les mettre en confiance. Il les suivit tranquillement. Si elles couraient, elles étaient freinées par la rigueur du terrain et la nudité d'une d'entre elle. Il leur laissa le temps d'atteindre la chapelle avant lui mais se posta juste devant. Il inclina légèrement la tête sur le coté et croisa le regard de la plus âgée des deux qui refermait la porte avec précipitation. Il lui adressa un sourire carnassier, une expression presque joueuse qui promettait beaucoup et rien de concret à la fois. Elle comprendrait, il n'en doutait pas. Les magiciens avaient meilleur goût, peut être devrait-il partager ? Mettre quelqu'un sur le coup ? Il pensa à une amie et sourit un peu plus alors qu'il se détournait, repartant dans la forêt d'un pas tranquille.

Bientôt il frapperait, et cette fois il n'y aurait aucune échappatoire possible.

 
propulsed by VANKA



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t151-friend-please http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t150-i-m-back-bitches
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: La cueillette d'un étrange fruit [Alak Quel'Tlarn][Fini]  
Revenir en haut Aller en bas
 
La cueillette d'un étrange fruit [Alak Quel'Tlarn][Fini]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Corvus Corax RPG :: HIGHLANDS, ECOSSE :: Forêts-
Sauter vers: