Partagez | 
 

 Le ciel s'assombrit [Libre]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Humain
Age : 45 ans
Statut : Nonne renégate
Avis sur la Chasse : Elle considère que les membres de la faërie sont également des créatures de Dieu, et que c'est donc un fratricide de les exterminer.

Style de combat : Pacifiste, elle se livre à la violence si elle ne peut fuir.
Pseudo : Tunglskin
Posts : 52
Points : 114
Avatar : Annelise Hesme
Crédits : /

MessageSujet: Re: Le ciel s'assombrit [Libre]  Dim 13 Mai - 22:03
En prière
pour que l'orage n'éclate jamais

 

Prise au piège de la sidération, Siobhàn resta debout au milieu du chaos sans réagir. Comme par miracle, un des rochers du bas-coté s'était abattu en travers du chemin du démon. Elle se cramponna d'autant plus au bras de Dunstan, sans faire l'association entre lui et cette intervention de Dieu. Elle mit quelques instants, encore choquée, à réaliser que c'était le voyageur qui semblait... manipuler? la lourde roche. Mais c'était trop peu pour les capacités surnaturelles du démon, qui ne fut pas arrêté longtemps par l'obstacle.

Dunstan sembla ensuite soulever la gerbe de poussière qui aveugla un moment leur attaquant. Siobhàn aurait dû courir, mais dans les fougères et les rochers, elle n'aurait pas fait long feu. Contrairement à Arielle, déjà à plusieurs centaines de mètres et qui filait dans les broussailles à la vitesse du vent. Malgré sa course agile, elle sentit vite qu'elle était rattrapée: ses longues oreilles lui portaient le bruit de foulées puissantes à une dizaine de mètres derrière elle. Malgré sa vitesse et sa connaissance du terrain, la hase était trop naïve pour imaginer la ruse. Trop focalisée sur ses arrières, Arielle n'avait pas senti que le danger était devant.

Prise entre les pattes d'une énorme bête noire, elle siffla un cri d'alerte aigu et sonore que les bourrasques de pluie portèrent aux oreilles de Siobhàn. Cela débloqua quelque chose dans son esprit, et elle se précipita sur les traces de sa novice dans la lumière blanche d'un éclair. La pluie redoubla alors que le tonnerre faisait presque trembler la terre. La religieuse, femme d'ascèse et de méditation, courait très peu et fut vite essoufflée au point de presque suffoquer.

Malgré elle, sa course ralenti inexorablement, ses jambes se faisant de plus en plus lourdes. La jupe remontée dans une main, le châle maintenu par l'autre, Siobhàn s'asphyxiait en courant. Bientôt, elle marcha plus qu'elle ne couru, incapable de tenir la distance. Tout était silencieux: elle n'entendait que la pluie qui tombait qui tombait sur les feuilles et gouttait sur l'humus. Désorientée, la religieuse ralenti, puis s'arrêta, cherchant un point de repère à travers les épais rideau de pluie.

 
propulsed by VANKA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t123-une-p-tite-carte-de-fidelite http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t124-toujours-rubis-sur-l-ongle
Gif :
Race : Humain
Magie : Elémentaliste Terre-Métal
Age : 33 ans
Statut : Bijoutier itinérant
Avis sur la Chasse : La quoi ? Ils chasse ce qui font quoi ? Merde.

Il en a peur pour des raisons évidentes, du coup il se tient tranquille, enfin, autant qu'il le peut, quoi.

Style de combat : En règle générale il essaye d'éviter de se battre, mais si il doit, il joue des éléments qu'il maîtrise, après tout c'est quand même assez rare qu'on ne se batte pas sur le sol pas vrai ?
Pseudo : Megumi
Posts : 49
Points : 69
DC : Brad - Alak
Avatar : Loïc Varraut
Crédits : /

MessageSujet: Re: Le ciel s'assombrit [Libre]  Jeu 17 Mai - 13:42
En prière
pour que l'orage n'éclate jamais

 
Dunstan constata avec satisfaction que sa diversion avait, sinon que de l'aveugler complètement, au moins eu le mérite de ralentir l'elfe noir, fonctionnant suffisamment pour leur permettre, la religieuse et lui, de tenter de s'échapper en s'enfonçant dans les bois qui bordaient le sentier. Avec la pluie c'était un cauchemar pour ne serait-ce qu'essayer de se repérer mais, malgré l'orage, il y eut un son qui n'échappa à personne, alliés comme ennemi. Un cri. Dunstan n'aurait su dire de quoi il s'agissait, ce n'était humain il en était presque sûr, quoi que déformé par l'orage et le vent, ça aurait pu être n'importe quoi. Mais la sœur Siobhàn s'agita, courant soudain vers la provenance présumée du cri et le bijoutier réalisa : Où était passée la sœur Arielle ? Agité par la même panique, il se mit à courir lui aussi. De toute évidence bien plus habitué à la rigueur du terrain et à la course en général, sans parler de la bonne décennie qu'il avait de moins, Dunstan rattrapa Siobhàn sans mal, il la distança même tandis qu'elle s'arrêtait, soit pour prendre son souffle soit parce qu'elle était perdue. L'élémentaliste, lui, n'hésita pas une seule seconde. En temps normal, il aurait tenté de l'emmener avec lui, ou même de s'assurer qu'elle se portait bien, mais là il n'en avait pas, du temps. Aussi ne s'arrêta-t-il même pas et fonça aussi vite qu'il le pouvait, écartant les branchages qui venaient lui fouetter le visage et sautant par dessus les racines, les pierres s'écartant et les talus s'affaissant pour lui laisser le passage. Lorsqu'il parvint à un endroit plus dégagé, il s'immobilisa, prit d'un mouvement de recul. Il y avait...Quelque chose...Une forme noire, très grosse, se découpait dans l'épais rideau de pluie que Dunstan avait bien du mal à percer pour distinguer ce à quoi il avait affaire.

Soudain il réalisa et écarquilla les yeux. C'était un fauve. Une créature énorme comme il n'en avait jamais vue et aussi noire que l'obsidienne. Malgré sa peur -il ne paniquait pas mais qui serait à l'aise face à un monstre pareil ?- il s'approcha un peu. C'est là qu'il s’aperçut que le félin tenait quelque chose, un lièvre assez gros. L'animal ébène semblait trop occupé avec sa proie pour s’intéresser au bijoutier, donc il pouvait tenter une retraite. Mais au dernier moment il hésita et tourna la tête vers le lièvre. Ce dernier il lui lança un regard qui le transperça. Paniqué et terrifié le petit lagomorphe semblait l'appeler à l'aide avec une expressivité surprenante pour un animal. Dunstan réfléchit à toute vitesse, le cours de ce qui venait de se passer défilant dans son esprit. Il pensa à Arielle alors qu'il se disait que ces yeux dorés lui rappelaient quelque chose. Ce lièvre ne pouvait pas avoir quoi que ce soit en rapport avec elle...Et à la fois l'élémentaliste l'avait vu se volatiliser du coin de l’œil et, quoi qu'il en soit, il ne pouvait pas croire que ce fauve était là par hasard : tout ce qu'il dégageait avait l'air maléfique, exactement comme le Drow sur le sentier. Alors en quelques secondes, il avait décidé de réagir. Il ne s'approcha pas plus près de peur d'attirer l'attention du fauve, auquel il n'aurait pas fallut plus du temps d'un battement de cil pour tuer le lièvre et lui sauter dessus, mais il avait un plan. Il se laissa tomber au sol, les deux mains directement en contact avec la terre et cela provoqua un grondement semblable au roulement du tonnerre. Puis une lézarde se forma dans le sol et se mit à courir en direction du fauve sous lequel elle s'arrêta. Il ne se passa rien pendant quelques instants puis, soudain, la terre se souleva pour frapper l'animal de plein fouet, le propulsant loin de sa proie. De là où il était, Dunstan n'avait pas vraiment vu où il avait frappé mais il espérait avoir touché une zone sensible de l'abdomen de la créature et que ça la ralentirait un moment...

 
propulsed by VANKA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t123-une-p-tite-carte-de-fidelite http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t124-toujours-rubis-sur-l-ongle
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Gif : Ne croyez pas que je ne suis pas là... Je guette dans l'ombre.
Race : Drow
Magie : Polymorphe
Age : 120
Statut : Chasseuse
Avis sur la Chasse : Etant elle même chassée depuis son enfance, ça ne lui change pas de d'habitude... Elle continuera à s'amuser avec ceux qu'elle croisera, et encore plus si c'est un humain qui participe à cette chasse...

Style de combat : Corps à corps
Pseudo : Erifra Solnor
Posts : 52
Points : 73
DC : Falicia
Avatar : Katie McGrath
Crédits : .

MessageSujet: Re: Le ciel s'assombrit [Libre]  Ven 18 Mai - 20:47
En prière
pour que l'orage n'éclate jamais

 

La pluie tombait bien plus fort depuis le début de sa course, et l'orage grondait comme pour hurler dans la forêt. La patte sur le petit animal, Erifra avait les yeux qui pétillaient. Elle voulu prendre la hase par les oreilles pour la voir de plus près, mais ne voulait pas perdre son avantage en redevenant humaine.

"Alors comme ça on cache son potentiel ? On m'avait dit que tu étais bien plus forte que cela."

Elle voulu se faire comprendre, mais un mélange de grognement et de ronronnement se fit entendre -pour la petite polymorphe qui était près d'elle-. Lassée d'attendre que la demi elfe se transforme ou se débatte un peu plus, son cri n'aidant pas à être patiente, elle approcha son museau de sa fourrure, et commença à ouvrir la gueule, lorsqu'un grondement se fit sentir autour d'elle. Elle releva la tête mais ne pu réagir à ce qui suivit;

Un choc violent la frappa au flanc, l'envoyant valser quelques mètres plus loin, ce qui lui fit lâcher prise sur la proie qu'elle avait chassé. En retombant elle laissa un petit couinement sortir de sa gorge, et se redressa péniblement, folle de rage. Un regard sur son ancienne position et elle vit que la hase en avait profiter pour filer. Elle jura intérieurement et scanna les environs.

C'est là qu'elle vit un humain, plus loin, accroupit et les mains vers le sol. Elle remarqua que la trace sur le sol le reliait à l'endroit où elle se trouvait, et montra les crocs dans sa direction, tout en étant sur ses gardes.

Tant pis pour la petite polymorphe, elle avait un compte à régler avec celui qui se trouvait devant elle. Un coup d'oeil derrière lui suffit pour remarquer que d'autres arrivaient. Avec le temps elle n'était pas en mesure de bien savoir qui, mais elle sentait que son ami n'était pas loin.

Prenant appuie sur le côté qui lui faisait moins mal, elle se prépara à sauter, et fit courir son regard sur l'environnement pour avoir la meilleure approche possible.

 
propulsed by VANKA



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Le ciel s'assombrit [Libre]  
Revenir en haut Aller en bas
 
Le ciel s'assombrit [Libre]
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Corvus Corax RPG :: HIGHLANDS, ECOSSE :: Forêts-
Sauter vers: