Partagez | 
 

 [/!\] À un fil |Eoh Tùrambar [FINI]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t61-love-me-or-love-me http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t62-lets-play-i-m-gonna-win
Brad Murdoch
Gif :
Race : Humain
Age : 48 ans
Statut : Comte
Avis sur la Chasse : Un excellent moyen pour lui de détruire. Quoi, il fallait préciser son camp ?

Style de combat : L'utilisation des mots. Parfois ça peut être plus efficace qu'un poignard acéré. Mais il a aussi un poignard acéré dans sa manche et quelques fioles de poison, on ne sait jamais.
Pseudo : Megumi
Posts : 453
Points : 218
DC : Dunstan - Alak
Avatar : Aidan Gillen
Crédits : /

MessageSujet: Re: [/!\] À un fil |Eoh Tùrambar [FINI]  Sam 5 Mai - 2:23
À un fil.
Parfois il faut savoir ravaler sa fierté, ou la faire avaler aux autres.

 
Malgré sa léthargie Brad avait encore noté un drastique changement de comportement de la part de son vis à vis, il sembla soudain au trente sixième dessous, en train, sans doute, de songer à s'en aller. C'est d'ailleurs ce qui avait poussé le noble à poser sa question. Ça eut l'effet escompté, l'autre homme sembla se ressaisir, ou du moins essayer. Il réfléchit longuement à la réponse en s'asseyant près de lui et Brad tourna par réflexe la tête pour le regarder, chose qui le fit tirer sur sa blessure. Avec un profond soupir mental, il songea qu'il devrait vraiment arrêter d'essayer de faire des trucs. La réponse, brève et bourrue, qu'il obtint finalement le laissa complètement perplexe. Comment ça aucune idée ? Il était en train de chercher lorsque son hôte lui tendit quelque chose.

Brad se saisit de ce qui s’avéra être une pointe de carreau. Il écouta d'une oreille distraite l'explication qu'il lui donna en même temps.

« Comment ça, "quand je suis arrivé" ? » Le coupa-t-il en s'arrachant à la contemplation de la pointe pour relever les yeux vers ceux de son homologue. « Vous voulez dire que je suis venu à votre rencontre seul et à moitié mort ? » Il cligna des yeux, presque halluciné, en les relevant vers le plafond alors qu'un petit rire nerveux lui échappait. « Je ne suis même pas sûr que j'aurais pu retrouver le chemin vers ici en étant complètement lucide...C'est absurde... » Lâcha-t-il, pas dans le sens où il ne croyait pas l'homme qui l'avait sauvé -encore- mais plutôt pour souligner la réelle absurdité des faits, comment est-ce qu'il avait fait une chose pareille. Curieusement, le fait que l'état de son bras soit tout à fait incertain ne passa que pour un détail sans importance pour le moment.

Lorsqu'il se reconcentra sur la pointe de la flèche, Brad eut un sourire amer en passant le doigt sur l’emmanchement sur lequel figurait un blason.

« Non c'est une arme humaine. » Expliqua-t-il en se penchant vers son homologue pour le lui montrer. « Voyez ? Le seau d'Eaglesham. Ce sont les carreaux de service des arbalétriers de la cour. »

Mais, à mesure que ses souvenirs lui revenait, Brad ne pouvait que penser qu'il n'était pas la cible, si oui on serait venu l'achever, on ne l'aurait pas laissé traverser toute la forêt, si on avait voulu l'assassiner on ne lui aurait pas laissé une chance, même aussi infime que celle là, de s'en tirer. D'autant qu'il était impossible qu'on sache qu'il était là sans l'avoir suivi au préalable, qu'est-ce qu'il avait foutu là en premier lieu déjà ? Un peu épuisé par ses réflexions, il laissa reposer sa tête contre le mur, à moitié redressé contre, et rejeta son regard dans le vide, sans passer par la case léthargie cette fois, puisqu'il entendit son homologue lui dire qu'il était là depuis trois jours.

« J'ai l'impression que ça n'a pas duré plus de cinq minutes... »

Avec une infinie précaution, il repassa les doigts de la main droite autour de la plaie. Elle tirait, mais il avait la sensation qu'elle aurait du lui faire bien plus mal que ça, enfin, ça aurait plutôt dû le tuer. Encore une fois il ne put que se rendre compte des talents de guérisseur de l'homme. Une chance qu'il soit tombé par hasard sur un ermite au beau milieu de la forêt, qu'il se souvienne de l'emplacement exact de sa maison alors qu'il en avait presque été à ramper et surtout qu'il soit aussi bon guérisseur. Il s'apprêtait à lui faire part de ce détail lorsqu'il se souvint. Sujet sensible. Mais vu qu'il avait déjà ouvert la bouche et préparé l'air à expulser, il se sentit quand même de parler.

« Au fait...Je m'appelle Brad. »

Informa-t-il. N'avait pas trop d'importance, peut être, mais c'était la première chose que son esprit embrumé avait réussi à sortir.

 
propulsed by VANKA



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t61-love-me-or-love-me http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t62-lets-play-i-m-gonna-win
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t30-un-demi-elfe-n-est-plus-un-elfe http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t51-all-those-friendly-faces http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t52-keep-the-streets-empty-for-me
Gif : Eoh is having none of your shit.
Race : Demi-elfe
Age : 132 ans
Statut : Chasseur / Ermite
Avis sur la Chasse : Il hait aussi bien les hommes que la Faërie, mais ce n'est pas pour autant qu'il cautionne ces massacres.
De fait, il ne prendra les armes contre aucun de ces peuples et se sent bien mieux à l'écart de leurs querelles.

Style de combat : N'est pas un combattant, autant qu'il le peut se contente d'utiliser ses armes pour la chasse. Arc / Dague
Pseudo : Sieben
Posts : 363
Points : 182
DC : Fearghas McCóigreach
Avatar : Alexandre Astier
Crédits : Vanka

MessageSujet: Re: [/!\] À un fil |Eoh Tùrambar [FINI]  Jeu 10 Mai - 15:32
À un fil.
Parfois il faut savoir ravaler sa fierté, ou la faire avaler aux autres.

Eoh se renversa sur une sorte de dossier inexistant du tabouret, les bras en travers de la poitrine. Bien évidemment, il n’avait pas le moins du monde saisi les subtilités que contenaient les phrases de son interlocuteur aussi il en prit quelque peu mouche. Après tout, que lui apporterait de lui mentir à ce sujet ? S’il l’avait retrouvé à moitié mort au milieu des bois, il le lui aurait dit tout aussi simplement. Après tout ce n’en serait pas moins vraisemblable, il avait déjà fait quelque chose d’à peu près similaire.
De fait, il ne lui répondit rien de plus, trop occupé à se rembrunir dans son coin. Comment ça, absurde ?

Il n’avait même pas remarqué que l’humain semblait perdu en contemplation sur l’objet de tous ses maux, jusqu’à ce qu’il ne s’adresse de nouveau à lui. Quoi que quelque peu réticent, le semi-elfe se pencha à sa rencontre afin d’observer le blason qu’il lui montrait. Il n’avait jusque lors jamais eu de raisons de s’y intéresser, aussi le crut-il sur parole concernant son origine.
Dans tous les cas, il n’avait jamais réellement cru en l’hypothèse naine et, les concernant, il aurait eu bien plus de chances de s’attarder sur un tel symbole.

Il lâcha une sorte de rire sardonique, plus proche de l’effet d’un grognement que d’une créature réellement amusée. Pour lui-même plutôt que pour un quelconque auditoire, il ajouta presque dans un murmure :

« Les hommes n’ont vraiment rien de mieux à faire que se chasser entre eux comme du bétail. »

Puis il poursuivi, clairement adressé à son protégé cette fois sur lequel il releva d’ailleurs le regard :

« Et vous avez idée de quelqu’un qui pourrait en vouloir à votre vie ? » Il hésita quelques instants puis poursuivit, « Faites attention, vous pourriez ne pas être aussi chanceux les prochaines fois… »

Peut-être que se rendre compte que la formulation "arbalétriers de la cour" signifiait qu’ils prenaient normalement leurs ordres direct du duc aurait pu l’aiguiller quelque peu dans sa réflexion, mais ce n’était pas comme s’il était réputé se soucier des affaires des puants. Ce n’était pas comme s’il était réputé tout court d’ailleurs, pour ce que cela vaut. Il était certes au courant que la famille régente portait le même nom que son domaine mais de là à systématiquement les associer… Pour ce que ce valait, Eaglesham lui évoquait plus la ville qu’autre chose.


Cinq minutes… Si seulement. Soupirant légèrement, des hurlements de douleur résonnèrent à ses oreilles, suivis de paroles délirantes induites par la fièvre.
Une fois encore il ne pensa pas à répondre à son interlocuteur, trop habitué qu’il l’était au silence de la solitude et ses pensées accaparantes qui, habituellement, ne se souciaient pas de converser avec d’autres oreilles que les siennes propres, il lui fallut quelques instants pour en être pleinement tiré lorsque l’humain lui parla et encore plus comprendre le sens de ses mots.

Oh.

Brad, donc.

Il opina légèrement du chef :

« Eoh. »

propulsed by VANKA




Présence réduite pour une durée indéterminée.

Out into the darkness peering, long I stood there wondering, fearing,
Doubting, dreaming dreams no mortal ever dared to dream before
©️ FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t30-un-demi-elfe-n-est-plus-un-elfe http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t51-all-those-friendly-faces http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t52-keep-the-streets-empty-for-me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t61-love-me-or-love-me http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t62-lets-play-i-m-gonna-win
Brad Murdoch
Gif :
Race : Humain
Age : 48 ans
Statut : Comte
Avis sur la Chasse : Un excellent moyen pour lui de détruire. Quoi, il fallait préciser son camp ?

Style de combat : L'utilisation des mots. Parfois ça peut être plus efficace qu'un poignard acéré. Mais il a aussi un poignard acéré dans sa manche et quelques fioles de poison, on ne sait jamais.
Pseudo : Megumi
Posts : 453
Points : 218
DC : Dunstan - Alak
Avatar : Aidan Gillen
Crédits : /

MessageSujet: Re: [/!\] À un fil |Eoh Tùrambar [FINI]  Mer 16 Mai - 6:40
À un fil.
Parfois il faut savoir ravaler sa fierté, ou la faire avaler aux autres.

 
Il n'était pas tout à fait sûr d'avoir bien compris, Mais Brad avait froncé les sourcils en entendant son interlocuteur parler "des hommes". La façon dont il l'avait dit pouvait laisser penser qu'en tant que qu'humain solitaire il ne comprenait pas leur folie ou...Qu'il s'excluait de cette race et n'était, de fait, pas un homme. Mais le comte était prudent, il n'avait pas pour habitude de sauter à des conclusions hâtives, de plus il n'était pas en état et n'avait ni envie ni la patience de lui rentrer dans le lard. Cependant il décida de garder cette information dans un coin de sa tête, ça pouvait servir. Il ne répondit rien mais l'autre homme ne s'en formalisa pas puisqu'il n'avait, de toute évidence, pas fini de parler. Sa question souleva un début de réflexion dans la tête de Brad. Quelqu'un qui aurait pu lui en vouloir ? Non. Personne n'aurait lancé un assassin à ses trousses. Brad n'avait pas d'ennemis simplement parce qu'ils étaient tous morts et, si quelqu'un au château avait vu clair dans son jeu et en avait les preuves -ce qui était absolument impossible aux yeux du noble- on l'aurait traîné en justice à la cour du Duc et pas assassiné comme ça, en pleine forêt, la provenance du carreau  écartait également les pistes frauduleuses...Alors il haussa légèrement les épaules et secoua un peu la tête. La suite de la phrase du chasseur amusa Brad qui laissa même échapper un petit ricanement.

« Vous savez, je ne pense pas que la mort veuille de moi. Je ne compte plus les fois ou un miracle m'a tiré d'un piège mortel...D'ailleurs, ce miracle, ça fait deux fois que c'est vous. »

Normalement, il aurait dû évoquer le Seigneur, avançant qu'Il ne souhaitait pas encore le rappeler à Lui et que Ses voies étaient impénétrables mais il n'en avait, encore une fois, franchement pas le courage. Il ne "croyait" que pour ne pas finir sur un bûcher et, de toute manière, il n'était pas vraiment sûr que son sauveur en ait quelque chose à faire non plus, autant s'épargner cette peine.

C'est là qu'ils passèrent à l'évocation du temps d'inconscience de Brad puis aux présentations. Après avoir entendu son prénom, l'homme eut une espèce de grognement qui ressemblait presque à une remontrance. Il allait lui demander ce qu'il avait fait de mal cette fois lorsqu'il comprit. C'était Eoh...C'était...Son nom... ? Brad le détailla de nouveau de haut en bas. Vous parlez d'un signe...Eoh, comme la rune, celle de la mort, du passage entre les deux mondes. Un nouveau sourire étira les lèvres du noble. C'était donc bien la mort qui lui avait sauvé la vie et ce, à deux reprises. Cette réflexion n'avait pas vraiment de sens, du moins pas pour quelqu'un d'aussi hermétique à toute notion de destin et de chance qu'il l'était, il mettait ça sur le compte de la fatigue, la douleur et les migraines. Il n'évoqua donc même pas le sujet, de toute façon, si Eoh -il allait devoir s'habituer au prénom de son sauveur- était superstitieux, il s'en rendrait bien compte de lui même. Soudain il fut gagné par une profonde lassitude qui transforma tout son corps en coton -malheureusement pas assez pour lui faire oublier la douleur évidemment. Il était aussi épuisé que s'il avait passé la journée entière à étudier ou à voyager à cheval alors qu'il n'était éveillé que depuis une petite dizaine de minutes...Il soupira, même sa tête devenait lourde au point de tenir difficilement sur ses épaules.

« Écoutez, je vous remercie encore pour ce que vous avez fait mais...Il faut vraiment que je dorme... »

Marmonna-t-il. Pour une fois, il ne voulait pas être impoli, mais la phrase avait été plus instinctive qu'autre chose et Brad n'attendit même pas de réponse. Il se rallongea légèrement tourné vers la droite, dans une posture qui calait bien son épaule gauche sans la mettre en contact avec quoi que ce soit. Il s'endormit d'un sommeil de plomb dès que sa tête toucha l'oreiller.

 
propulsed by VANKA



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t61-love-me-or-love-me http://corvuscorax-rpg.forumactif.org/t62-lets-play-i-m-gonna-win
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: [/!\] À un fil |Eoh Tùrambar [FINI]  
Revenir en haut Aller en bas
 
[/!\] À un fil |Eoh Tùrambar [FINI]
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Corvus Corax RPG :: HIGHLANDS, ECOSSE :: Forêts-
Sauter vers: